TikTok: «on a perdu plusieurs clients»

Publié le 27/03/2023 à 11:18, mis à jour le 27/03/2023 à 16:40

TikTok: «on a perdu plusieurs clients»

Publié le 27/03/2023 à 11:18, mis à jour le 27/03/2023 à 16:40

Par Courrier des lecteurs

(Photo: 123RF)

Un texte de Alexandre Turcotte, VP, Création et stratégie, Agence Heya

COURRIER DES LECTEURS. Les dernières semaines ont été très mouvementées pour tous ceux qui possèdent l’application TikTok.

Surtout pour ceux qui y font du contenu sur la plateforme, en consomment et ont des stratégies afin de rejoindre un nouveau public, leurs futurs employés et/ou leurs potentiels clients.

En tant que copropriétaire de l’Agence HEYA, la seule agence de marketing de contenu dédiée à 100% à TikTok dans l’Est du Canada, je peux vous le dire d’emblée : on a perdu plusieurs clients.

C’est nouveau pour moi.

Nous offrons des services de formations, stratégies, création de contenu, gestion de publicité et influence, le tout, entièrement sur TikTok et sa plateforme publicitaire.

 Suite aux décisions des gouvernements canadiens et québécois d’empêcher leurs employés d’avoir l’application TikTok sur leur appareil mobile de travail, les villes, les cégeps, les écoles, les politiciens, les organes du gouvernement et plusieurs organismes qui dépendent du gouvernement ont donc tous dû se retirer de TikTok.

Plusieurs clients de notre agence, des gens avec qui nous avions bâti des partenariats, des stratégies à travers les derniers mois, ont donc dû fermer leur compte et évidemment cesser de faire affaire avec notre agence.

Ça m’a donné un coup de fouet.

J’ai commencé l’entrepreneuriat il y a peu, et je savais qu’il y avait des hauts et des bas. Après plusieurs mois de haut, c’est le premier «bas» qui me frappe en plein visage.

 Par chance, je suis entouré d’entrepreneurs aguerris, mes partenaires, qui ont survécu avec succès à la pandémie et ses difficiles répercussions.

Ça reste beaucoup d’apprentissage, de résilience et d’ajustements auxquels il faut faire face en peu de temps.

C’est surtout dommage pour nos clients avec qui on avait de belles relations et qui perdent un outil énormément performant qui leur permettait de rejoindre leur public (les jeunes), de faire du recrutement et d’augmenter leur visibilité dans un monde où l’attention est si difficile à capter. 

Une décision qui n’est basée sur aucune preuve ni fondement, a avoué le ministre Éric Caire, mais qui est seulement à titre préventif.

C’était le danger (pour nous) de tout miser sur TikTok.

Qu’à cela ne tienne, on continue. Le pari est risqué, mais en vaut la chandelle, comme on dit.

La plateforme continue d’évoluer, de s’ajuster et de grossir.

Et nous aussi.

 

 

Sur le même sujet

REER: La confusion règne pour les 60 premiers jours de l'année

10/04/2024 | Dany Provost

EXPERT INVITÉ. Pour quelle année devez-vous déclarer vos cotisations REER faites en janvier ou février ? Lisez ceci.

De hauts fonctionnaires ont songé à alerter d’une possible ingérence en 2021

La commission devrait publier ses conclusions provisoires d’ici le 3 mai et un rapport complet d’ici la fin de l’année.

À la une

Les nouvelles du marché du lundi 15 avril

Mis à jour il y a 14 minutes | Refinitiv

Apple perd sa place de premier fabricant de téléphones au profit de Samsung.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 15 avril

Mis à jour il y a 27 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux étaient mitigés lundi sous fond de tensions au Moyen-Orient.

La RJCCQ lance un nouvel incubateur à intrapreneurs

Mis à jour il y a 44 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Des experts accompagneront 15 projets dans l'objectif qu'ils créent de la valeur économique.