Le PDG de TikTok Kevin Mayer quitte son poste

Publié le 27/08/2020 à 11:09

Le PDG de TikTok Kevin Mayer quitte son poste

Publié le 27/08/2020 à 11:09

Par AFP
Kevin Mayer

Kevin Mayer était PDG de TikTok depuis mai dernier. (Photo: Getty Images)

Le PDG de TikTok Kevin Mayer a annoncé mercredi dans un communiqué qu’il quittait le très populaire réseau social, qui cristallise les tensions entre Washington et Pékin.

« C’est le cœur lourd que je vous annonce que j’ai décidé de quitter l’entreprise », a écrit M. Mayer, dans une lettre à ses employés.

Kevin Mayer, ancien de chez Disney, n’était PDG du groupe que depuis mai dernier. Il souligne dans sa lettre à quel point « l’environnement politique a drastiquement changé » ces dernières semaines. 

« Selon moi, la mission pour laquelle j’ai été engagé -notamment diriger TikTok dans son ensemble- sera désormais très différente en raison de l’action de l’administration américaine qui pousse à vendre les activités aux États-Unis ».

TikTok a déclaré dans un communiqué: « Nous comprenons que les dynamiques politiques de ces derniers mois ont significativement changé l’ampleur du rôle que Kevin aurait dû assumer à l’avenir, et nous respectons totalement sa décision. Nous le remercions pour son temps au sein de la compagnie et lui souhaitons le meilleur ». 

ByteDance, maison mère de l’application, a confirmé à l’AFP que l’actuelle directrice générale, Vanessa Pappas, assurerait temporairement le rôle de PDG de TikTok. 

Cette démission intervient alors que l’application de partage de vidéos, qui appartient au groupe chinois ByteDance, a déposé une plainte lundi contre les décisions prises par le président américain Donald Trump à l’encontre du réseau social, qu’il accuse d’espionnage au profit de Pékin.

Le 6 août, Donald Trump a interdit à l’application toute transaction avec des partenaires américains au-delà de 45 jours. Le décret ne précise pas les conséquences pratiques, mais l’interdiction pourrait obliger Google et Apple à retirer TikTok de leurs magasins d’applis, empêchant, de fait, de l’utiliser aux États-Unis.

TikTok qui a été téléchargée 175 millions de fois aux États-Unis et plus d’un milliard dans le monde, indique dans sa plainte que les décisions de Donald Trump sont motivées par des considérations politiques et financières, et non par des inquiétudes pour la sécurité nationale.

Le décret de Donald Trump est un abus de la loi fédérale « International Emergency Economic Powers Act » car la plateforme ne représente pas « une menace inhabituelle et extraordinaire », argue le réseau social.


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

Sur le même sujet

À la une: chapeau les PDG!

Édition du 25 Novembre 2020 | Les Affaires

Avec son nouveau concours, Les Affaires salue les PDG inspirants qui ont relevé les défis de cette année intense.

Des ­PDG inspirants pour une année intense

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

Ouf, quelle année ! ­Et la pandémie de ­COVID-19 est loin d’être terminée. Les entrepreneurs doivent donc continuer...

À la une

Banques: un dernier mauvais trimestre à tolérer avant la reprise?

BLOGUE. Le pic des réserves pour mauvaises créances est passé, mais des charges de restructuration sont fort probables.

Le Vendredi fou prend une autre dimension en temps de pandémie

Cette année, le débat entourant de Vendredi fou est devenu un genre de combat «vertueux contre pécheurs».

Soldes de l'Après-Noël: Legault songe à limiter le nombre de clients dans les magasins

Des policiers pourraient être appelés en renfort pour s’assurer que les consignes seront suivies.