Le Panier bleu, un chantier d'au moins 20 millions $

Publié le 12/03/2021 à 14:49

Le Panier bleu, un chantier d'au moins 20 millions $

Publié le 12/03/2021 à 14:49

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Le directeur général du Panier bleu estime qu’il faudra au moins 20 millions $ pour mettre en place la nouvelle plateforme transactionnelle en ligne dont l’objectif est de mousser l’achat local et d’offrir aux commerçants québécois une solution de rechange aux géants comme Amazon.

En marge d’une présentation devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM), vendredi, le directeur général de l’organisme à but non lucratif, Alain Dumas, a expliqué qu’il se prépare à entrer dans la phase de l’appel aux investisseurs privés.

Il a précisé, au cours d’un entretien téléphonique, qu’il aimerait avoir obtenu les lettres d’intention vers le 1er mai afin de permettre au Panier bleu de « continuer à avancer » et avoir une « première mouture » de la plateforme d’ici le temps des Fêtes.

Devant la CCMM, M. Dumas a également signalé qu’il irait « sûrement cogner à la porte » du gouvernement Legault, qui a déjà versé 4,4 millions $ en subventions à l’organisme, afin qu’il soit un « partenaire ». On ignore qui dirigera la plateforme lorsqu’elle sera créée.

Lancé en avril dernier sous la forme d’un bottin en ligne, le Panier bleu pilote la première phase du chantier grâce à un investissement conjoint de 600 000 $ effectué par le Mouvement Desjardins et la Banque Nationale et d’une somme de 300 000 $ injectée par l’organisme.

Sur la plateforme, on devrait retrouver des produits fabriqués à l’étranger, comme des appareils électroniques et des vêtements, mais vendus par des détaillants québécois. Divers outils, comme des filtres de recherche, devraient permettre d’identifier les articles locaux.

Entre-temps, M. Dumas a expliqué que son équipe se penchait toujours sur divers chantiers, comme l’entreposage et la livraison, afin d’identifier les solutions à privilégier.

 

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse

Mis à jour le 27/01/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto est restée pratiquement inchangée pendant la dernière séance de la semaine.

Moins d’aubaines sur le marché boursier qu’on ne pourrait penser

27/01/2023 | Charles Poulin

Si les marchés boursiers ne sont plus surévalués, ils ne sont pas une aubaine pour autant.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 27/01/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.