Le domaine .CA devient un point d'honneur sur le web

Publié le 09/05/2018 à 14:42

Le domaine .CA devient un point d'honneur sur le web

Publié le 09/05/2018 à 14:42

Par Romeo Mocafico

5 questions à Spencer Callaghan, Gestionnaire des communications de l'ACEI, l’autorité canadienne pour les enregistrements internet qui gère le domaine .CA.

Les Affaires: Quels sont les chiffres de cette année record ?

Spencer Callaghan: au cours du dernier exercice financier complet, on a compté près de 538 000 nouveaux domaines .CA inscrits, soit une hausse de 5,3% par rapport à l’année précédente. Ça fait un total de 2 736 980 sites inscrit sur le domaine national. Avec ces résultats, on a battu le record de 2012 où on avait inscrit 511 900 nouveaux sites.

Comment expliquer ces résultats ?

On ne sait pas exactement pourquoi, mais c’est certainement une combinaison de différents facteurs. Tout d’abord, je pense que le bon état de santé de l’économie du pays a joué un rôle déterminant. Le Canada jouit aussi d’une bonne réputation à l’étranger, et cela a probablement encouragé des entreprises canadiennes internationales à relocaliser leur site web ici.

L’ACEI tire-t-elle profit de cette tendance ?

L’ACEI est une entreprise d’État sans but lucratif. On ne tire pas directement profit de cette croissance. Ce sont les entreprises clientes, qui créent leurs sites web .CA, qui peuvent récolter de l’argent avec les clics engendrés.

L’ACEI finance-t-elle des programmes pour promouvoir le .CA ?

Oui, l’année dernière nous avons donné plus d’un million de dollars pour subventionner des projets numériques avec notre Programme d’investissement communautaire.

Et nous allons encore injecter 4,2 millions ? pour les quatre prochaines années.

Cette augmentation du nombre de .CA inscrits va-t-elle persister ?

Nous pensons que la tendance va continuer, mais impossible à dire si elle va garder la même allure. Cela dépend surtout de la santé de l’économie canadienne globale et du rayonnement du pays. Nous allons en tout cas essayer de garder cette tendance dynamique en menant à bien nos programmes de sensibilisation.

 

À la une

Mission accomplie pour Brian Hannasch

Édition du 07 Décembre 2019 | Pierre Théroux

PDG DE L’ANNÉE – GRANDE ENTREPRISE. Brian Hannasch peut dire mission accomplie.

Couche-Tard, un prétendant «sérieux» et «crédible», dit l'australienne Caltex

La société n'a pas eu de réponse de la part de Couche-Tard depuis l'annonce du rejet de l'offre, mardi.

Bourse: Wall Street quasi-stable à la clôture, scrutant le front commercial

09:35 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. « Le chemin a été assez cahoteux cette semaine ».