Le Bureau de la concurrence demande à Ticketmaster de payer 4,5 millions $

Publié le 27/06/2019 à 13:20

Le Bureau de la concurrence demande à Ticketmaster de payer 4,5 millions $

Publié le 27/06/2019 à 13:20

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Le Bureau de la concurrence a indiqué jeudi que Ticketmaster payerait 4,5 millions $ en sanctions et en remboursement de frais pour une enquête sur des allégations d’indications trompeuses à propos des prix lors de la vente de billets en ligne.

Selon le Bureau, Ticketmaster, TNow Entertainment Group et Ticketmaster Canada verseront une sanction de 4 millions $, en plus de rembourser les coûts de 500 000 $ liés à l’enquête de l’organisme.

Les entreprises devront aussi mettre en place un programme de conformité dans le cadre d’un consentement enregistré auprès du Tribunal de la concurrence.

L’enquête du Bureau a révélé que les prix annoncés par Ticketmaster n’étaient pas atteignables étant donné l’ajout de frais obligatoires plus tard dans le processus d’achat. Ces frais additionnels entraînaient souvent une hausse de plus de 20 % du prix annoncé, et dans certains cas, de plus de 65 %, a précisé le Bureau de la concurrence.

Le Bureau a jugé que les indications données au sujet des prix étaient trompeuses même si le montant des frais était divulgué avant que la transaction ne soit conclue par le consommateur.

Le commissaire de la concurrence, Matthew Boswell, a affirmé dans un communiqué que les Canadiens étaient en droit de s’attendre à ce que le prix annoncé soit celui qu’ils payeront véritablement pour acheter des billets en ligne. Il a ajouté s’attendre à ce que tous les vendeurs de billets revoient leurs pratiques commerciales au vu de la situation.

À la une

Un truc génial pour toujours choisir la bonne file d'attente!

CHRONIQUE. Noël approche, et avec lui la saison des interminables files d'attente. À moins de connaître cette astuce!

Garder la tête haute en entrant dans la «maison des exclus»

Il y a 21 minutes | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Retour sur une soirée d'élimination qui a finalement été le début d'une grande aventure.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Il y a 28 minutes | LesAffaires.com et AFP

«Il faut conserver à l'esprit que Donald Trump a le dernier mot.»