La société mère de Google dépasse les attentes

Publié le 04/02/2019 à 16:31

La société mère de Google dépasse les attentes

Publié le 04/02/2019 à 16:31

Par AFP

La maison mère de Google, Alphabet (GOOGL), a publié lundi des résultats trimestriels meilleurs que prévu tant sur le bénéfice que sur le chiffre d’affaires, mais son titre reculait en Bourse, à cause de dépenses jugées trop élevées.

Le bénéfice net a atteint 8,95 milliards de dollars au dernier trimestre — contre une perte de 3,02 mds USD liée à des changements comptables fin 2017. Ajusté, référence en Amérique du Nord, il ressort à 12,77 dollars l’action, au-dessus des attentes moyennes, de même que le chiffre d’affaires trimestriel (+22 % à 39,3 milliards).

Mais ses coûts et dépenses totaux ont explosé à 31,07 milliards de dollars contre 24,66 milliards au dernier trimestre 2017.

À suivre dans cette section


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

La Bourse est figée en attendant un signal

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.

À surveiller: Alphabet, Celestica et Suncor

26/07/2019 | Jean Gagnon

Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

À la une

Le titre de SNC-Lavalin bondit au lendemain des élections

Au lendemain du scrutin, l'action de SNC-Lavalin a effectué un bond à la Bourse de Toronto.

Le parti libéral devra mettre un peu d'eau dans son vin

06:51 | AFP

«Si le parti libéral fait les concessions attendues par le NPD, on peut s'imaginer que ça durera au moins 18 à 24 mois.»

Le PDG de Nike tire sa révérence

16:39 | AFP

Il était à la tête de l’entreprise depuis 2006.