La page Facebook de Mark Zuckerberg piratée

Publié le 20/08/2013 à 15:46, mis à jour le 11/10/2013 à 12:03

La page Facebook de Mark Zuckerberg piratée

Publié le 20/08/2013 à 15:46, mis à jour le 11/10/2013 à 12:03

Par lesaffaires.com

Un programmeur palestinien n’a pas manqué de faire valoir son point. Le jeune homme a avisé l’équipe de Facebook d’une brèche dans leur système. Comme les employés du réseau social ont ignoré ses avertissements, le programmeur a tout simplement exploité la faille du réseau pour publier un message dans le fil d’actualité du fondateur de Facebook.

«Désolé de violer votre vie privée, écrit Khalil Shreateh sur la page de Mark Zuckerberg, mais je n’avais pas le choix après avoir transmis plusieurs rapports à l’équipe de Facebook… comme vous pouvez le remarquer je ne suis pas dans votre liste d’amis et je peux publier des messages dans votre fil d’actualité.»

Au chômage, le programmeur de 30 ans désirait seulement mettre la main sur la prime de 500 dollars offerte par Facebook à quiconque signale une faille dans le système. Ce coup d’éclat lui a coûté la prime, mais lui a valu plusieurs offres d’emploi.

Khalil Shreateh, qui habite près d’Hebron, en Israël, a été incapable de décrocher un emploi depuis sa graduation en technologie de l’information, il y a deux ans. À plusieurs reprises, il a averti l’équipe de Facebook qu’il était possible de publier de messages sur le mur de membres du réseau sans qu’on ait de lien d’amitié avec eux. «Je leur ai dit que leur système était vulnérable», a-t-il raconté à l’agence Associated Press. «Je ne recherchais pas la célébrité, je voulais seulement prouver mon point à Mark [Zuckerberg].»

 

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

À surveiller: BRP, Tesla et Mediagrif

Que faire avec les titres de BRP, Tesla et Mediagrif? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: la sous-performance des titres à petite capitalisation tire à sa fin

BALADO. À la sortie des corrections, les rendements potentiels des titres à petite capitalisation sont importants.

Encore 6 trimestres avant le retour à la normale!

CHRONIQUE. C'est que les chiffres sur la reprise sont «trompeurs», selon une étude de Deloitte.