La cybercriminalité dans la 2e phase de l'accord sino-américain?

Publié le 16/01/2020 à 11:16

La cybercriminalité dans la 2e phase de l'accord sino-américain?

Publié le 16/01/2020 à 11:16

Par AFP

Peter Navarro, le conseiller commercial de Donald Trump et partisan d’une ligne ultra-dure envers la Chine (Photo: Getty Images)

L’administration Trump veut faire de la cybersécurité l’un des piliers de la 2e phase de négociations commerciales avec Pékin, qui est accusé par les Américains de favoriser la cybercriminalité et le vol de secrets industriels.  

« Le gros morceau pour moi ce sont les cyber-intrusions. C’est complètement fou que des responsables gouvernementaux chinois continuent de pirater des entreprises américaines pour voler des secrets industriels », a accusé Peter Navarro, le conseiller commercial de Donald Trump et partisan d’une ligne ultra-dure envers la Chine.

Il a accusé notamment « des militaires chinois installés à Shanghaï de pénétrer dans des ordinateurs ici aux États-Unis » pour observer ce qui s’y passe. « Ils volent des choses et c’est terriblement destructeur pour nos entreprises », a-t-il dit, affirmant que la Chine s’était engagée en 2015 à mettre fin à ces procédés, mais sans effet.

M. Navarro s’exprimait sur la chaîne CNBC au lendemain de la signature de l’accord commercial dit de phase 1 avec la Chine. Outre des achats supplémentaires de 200 milliards de dollars de produits américains sur deux ans par Pékin, l’accord comprend un volet de protection de la propriété intellectuelle ou une ouverture plus grande aux sociétés américaines de services financiers.

Mais le président a l’intention d’aller plus loin et compte se rendre « bientôt » à Pékin pour entamer de nouvelles discussions.

La perspective d’une telle visite n’a pas été confirmée jeudi par le ministère chinois des Affaires étrangères, pas plus que l’ouverture des négociations de phase 2.

 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Le Canada fait une croix sur le libre-échange avec la Chine

18/09/2020 | AFP

Les relations entre Ottawa et Pékin sont en crise, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie canadienne.

Devrons-nous nous soumettre à des standards technologiques chinois?

Édition du 09 Septembre 2020 | François Normand

CHRONIQUE. Dans les prochaines années, les entreprises canadiennes pourraient devoir se soumettre de plus en plus...

À la une

Une nouvelle initiative pour booster la productivité des entreprises

Il y a 35 minutes | François Normand

La productivité du secteur québécois des entreprises figure parmi les plus faibles au Canada.

Nathalie Normandeau est acquittée

Mis à jour à 10:54 | La Presse Canadienne

Les délais déraisonnables justifient cette décision d'un juge de la Cour du Québec.

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.