L'Union européenne durcit le ton face au contenu extrémiste

Publié le 12/09/2018 à 10:53

L'Union européenne durcit le ton face au contenu extrémiste

Publié le 12/09/2018 à 10:53

Par La Presse Canadienne

[Photo: 123rf]

Les géants du web comme Google, Twitter et Facebook disposeront d’une heure pour faire disparaître le contenu extrémiste mis en ligne, faute de quoi ils écoperont d’amendes salées, prévoient de nouvelles règles européennes.


Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré mercredi que ces nouvelles règles s’inscrivent dans le cadre des efforts mis en place pour rehausser la sécurité de l’Union européenne.


Le retrait du contenu en moins d’une heure est important, a-t-il expliqué, puisqu’il s’agit selon lui de la « fenêtre critique » pendant laquelle le plus de dommages sont faits.


La Commission a ajouté que la propagande qui « prépare, incite ou glorifie les actes de terrorisme » doit être éliminée du web. Ce contenu serait signalé par les autorités nationales, qui ordonneraient aux compagnies qui l’hébergent de le faire disparaître. Ces entreprises disposeraient ensuite d’une heure pour s’exécuter.


La proposition doit encore être approuvée par les législateurs européens et les États membres. Jusqu’à présent, l’UE laissait aux entreprises internet le soin de combattre l’extrémisme en ligne.


La règle d’une heure faisait partie des recommandations présentées à la Commission en mars.


Les compagnies devraient prendre les mesures nécessaires pour garantir que ce contenu ne sera pas remis en ligne après avoir été éliminé. En cas d’échec, elles s’exposeront à des amendes pouvant atteindre 4 % de leurs revenus annuels, ce qui représenterait une facture de 4,4 milliards $ US pour Alphabet, la société mère de géants comme Google et YouTube.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

L'accord de libre échange Canada-UE jugé conforme au droit européen

30/04/2019 | AFP

Le CETA est entré en vigueur de manière provisoire dans sa quasi-totalité depuis un an et demi.

Accord commercial Europe-États-Unis: éviter un conflit commercial

12/04/2019 | AFP

Les États membres de l'Union européenne doivent valider lundi l'ouverture de négociations commerciales.

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

10:00 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour à 10:53 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.