L'inventeur du World Wide Web veut réformer l'internet

Publié le 05/03/2019 à 16:41

L'inventeur du World Wide Web veut réformer l'internet

Publié le 05/03/2019 à 16:41

Par AFP
Internet

(Photo: 123RF)

L’inventeur du World Wide Web, le Britannique Tim Berners-Lee, a détaillé mardi comment il comptait s’attaquer à la désinformation et à la protection des données, des abus largement répandus aujourd’hui qu’il n’avait pas envisagés quand il a conçu la Toile.

M. Berners-Lee, qui avait imaginé en 1989 un « système de gestion décentralisée de l’information », devenu l’acte de naissance du Web, a souligné que ses efforts se concentraient d’une part, sur le développement d’un « contrat pour le Web » destiné à assurer la véracité de l’information sur internet et d’autre part, sur sa plateforme de développement baptisée « Solid » pour permettre aux utilisateurs de contrôler leurs données.

Ses commentaires, lors d’un événement organisé dans la capitale américaine par le quotidien The Washington Post, interviennent alors que le Web fête ses 30 ans d’existence ce mois-ci dans la crainte d’un réseau devenu hors de contrôle.

« On ne peut pas simplement interdire les fausses informations, c’est bien plus compliqué que cela », a résumé le scientifique, au Washington Post, qui avait révélé le projet d’un « contrat » en novembre dernier ambitionnant de réunir autour de la table gouvernements et entreprises du secteur des technologies notamment, pour établir les principes d’une gouvernance en ligne.

« Avec le Contrat pour le Web, il s’agit d’enclencher une correction à mi-parcours (du Web), de changer de rythme, de revenir (...) à la science, aux faits », a-t-il ajouté.

Le lancement de projet doit répondre aux inquiétudes sur les ventes des données personnelles sans le consentement des usagers.

Il a indiqué que le but était de « séparer les applications du stockage des données » de manière à ce que les usagers puissent décider où et comment ils pourraient partager leurs informations personnelles.

« Solid va devenir un système de stockage de données omniprésent qui donnera aux gens le contrôle de leurs données », a-t-il expliqué.

Le système, en cours de développement à l’Institut de Technologie de Massachusetts, a pour finalité de donner aux utilisateurs des « fichiers » pour des données qui pourraient être téléchargées vers Facebook, Amazon et Google, a-t-il ajouté.

« Vous pourrez avoir un fichier personnel, vous pourrez avoir un fichier de travail. Vous aurez accès à un plus grand nombre de données sur vous-même que ce que peut détenir Amazon aujourd’hui », a-t-il assuré.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

L'avenir de l'Internet canadien se jouera-t-il dans l'espace?

29/07/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. Au moins trois réseaux de satellites prévoient brancher la planète d’ici 10 ans. Un de ceux-là est canadien.

Internet en régions: Ottawa investit 85M$ dans une technologie satellite

Ottawa pourrait engager jusqu'à 600 millions $ sur 10 ans pour un accès privilégié à cette solution.

À la une

Hong Kong : vers un pays, un système

16/08/2019 | François Normand

ANALYSE - Le mouvement pro-démocratie à Hong Kong est voué à l'échec à long terme. Voici pourquoi.

Bourse: un peu d'espoir, avant la grande rentrée

BLOGUE. En septembre, la Fed et la BCE donneront un autre coup de pouce monétaire à l'économie.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

17/08/2019 | lesaffaires.com

Que faire les titres d'Industries Lassonde, Couche-Tard et Metro? (Re)voici quelques recommandations d'analystes.