«Il ne faut pas avoir peur de commencer en infonuagique»

Publié le 18/05/2023 à 17:30

«Il ne faut pas avoir peur de commencer en infonuagique»

Publié le 18/05/2023 à 17:30

Par Dominique Talbot

Réjean Bourgault, directeur national au Canada chez AWS, lors de sa présentation à Connexion, la salon de la transformation numérique. (Photo: Les Affaires)

Les dirigeants d’Amazon aiment souvent rappeler qu’avant d’être l’entreprise que tout le monde connaît aujourd’hui, elle a commencé avec la vente à distance de livres. Et que pour devenir un géant du web, l’innovation a été au cœur de ses orientations et de ses décisions.

Pour innover, il faut d’abord être à l’écoute des besoins des clients, souligne Rejean Bourgault, directeur national au Canada, chez Amazon Web Services (AWS) en entrevue avec Les Affaires.

Tout juste avant cet entretien, M. Bourgault ouvrait le bal de la sixième édition de Connexion, le salon de la transformation numérique, avec une conférence intitulée Propulsez votre capacité d’innovation numérique.

«90% à 95% de toutes nos solutions viennent de besoins d’affaires identifiés par les clients», exprime M. Bourgault. Le reste provient d’initiatives à l’interne qui pourraient éventuellement correspondre à des besoins existants ou à venir.

Pour les plus petites entreprises, cela signifie aussi de ne pas craindre de plonger dans les technologies existantes, dont le potentiel est souvent mal compris, l’infonuagique.

«Il ne faut pas avoir peur de commencer en infonuagique et faire des expérimentations», insiste Réjean Bourgault.

«Dans le marché, il y a une mauvaise conception qui a été créée voulant que l’infonuagique ne soit que du stockage et une puissance de calcul. C’est beaucoup plus que ça. Juste chez AWS, nous avons plus de 200 services d’infonuagique. Le stockage et le calcul sont les deux premiers produits que nous avons introduits en 2006», explique-t-il.

M. Bourgault encourage donc les propriétaires de PME à s’asseoir avec des partenaires de confiance dans ce domaine afin d’élaborer des stratégies de transformation numérique «pour aller chercher plus d’agilité et augmenter les revenus ou réduire leurs coûts».

Même discours en ce qui a trait à l’intelligence artificielle, qui fait partie des solutions en infonuagique, sur laquelle Amazon travaille depuis plus de 20 ans et qui peut parfois effrayer certains propriétaires de PME. «C’est accessible pour les petites entreprises. Il y a justement des solutions qui ont été créées pour que ce soit beaucoup plus facile.»

Du papier à l’IA

Si l’innovation et la transformation numérique font peur à bien des propriétaires d’entreprises, le directeur national d’AWS a tenu à expliquer comment ses solutions technologiques commençaient simplement avec une simple feuille de papier, ou un logiciel de traitement de texte.

«Une fois que nous avons regardé les besoins du client, on demande aux développeurs de rédiger un communiqué de presse qui décrit ce dont le produit aura l’air dans deux, trois ans», explique Réjean Bourgault.

Une fois cette étape complétée, ils sont invités à rédiger un narratif de six pages. «C’est là que nous définissons très clairement ce que sera le produit.»

Par la suite, en groupe, le document est lu silencieusement et chaque personne est invitée à commenter divers éléments du texte, pour ensuite débattre des idées mises de l’avant et des améliorations à apporter.

«Éventuellement, dit Réjean Bourgault, ces idées vont générer un produit.»

 

Écoutez notre entrevue avec Rejean Bourgault, directeur national au Canada, chez Amazon Web Services (AWS), en direct de la sixième édition de Connexion, le salon de la transformation numérique:

Sur le même sujet

Google licencie 28 employés qui réclamaient l’annulation d’un contrat avec Israël

Mis à jour le 18/04/2024 | La Presse Canadienne

Plusieurs dizaines de personnes se sont réunies devant des locaux de Google à Sunnyvale (Californie).

AWS, le cloud d'Amazon, veut prioriser l'IA, dit son patron

Mis à jour le 15/04/2024 | AFP

Amazon, pionnier du commerce en ligne, mais aussi du cloud, domine l'informatique à distance.

À la une

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.

Multiplier la déduction pour gain en capital, c'est possible?

19/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Quelle est l'avantage de cette stratégie?