Google Play Music arrive finalement au Canada

Publié le 05/05/2014 à 16:17

Google Play Music arrive finalement au Canada

Publié le 05/05/2014 à 16:17

Par La Presse Canadienne

Google fait son entrée dans le secteur de la diffusion de musique en continu au Canada, avec le lancement de Google Play Music, le dernier d'un nombre croissant de services susceptibles de changer la façon dont les Canadiens écoutent leurs chansons préférées.

L'entreprise a annoncé lundi que son service avec abonnement constituerait la pièce maîtresse de son service numérique de musique permettant d'écouter de la musique sur des téléphones mobiles, des tablettes électroniques et des ordinateurs personnels.

En plus d'écouter de la musique diffusée en continu, les utilisateurs de Google Play Music peuvent acheter des chansons pour leur collection personnelle, un peu comme le font les clients du magasin en ligne iTunes d'Apple.

Le service de diffusion de musique en continu de Google est l'un des plus complets proposés aux Canadiens. Les utilisateurs de Google Play Music ont accès à plus de 25 millions de chansons diffusées en continu. Cela représente plusieurs millions de pièces de plus que ce à quoi ont accès les abonnés américains, a indiqué le géant de la technologie.

Les frais d'abonnement à Google Play Music sont de 9,99 $ par mois, après une période de mise à l'essai sans frais de 30 jours. Un prix de lancement de 7,99 $ par mois est actuellement en vigueur.

Google Play Music est déjà disponible dans 25 autres pays, dont les États-Unis et le Mexique.

À la une

Cinq prévisions pour l'immobilier et le bois en 2023

ANALYSE. Fastmarkets vient de publier cinq prévisions qui affecteront plusieurs entreprises au Québec.

Elon Musk déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla

03/02/2023 | AFP

Elon Musk a été déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla.

Robert Miller, visé par des allégations, quitte la direction de Future Electronics

Radio-Canada a rapporté des allégations selon lesquelles il aurait payé des mineures pour des relations sexuelles.