Fuite de données: ouverture d'une enquête sur Facebook

Publié le 14/04/2021 à 11:49

Fuite de données: ouverture d'une enquête sur Facebook

Publié le 14/04/2021 à 11:49

Par AFP
Le logo de Facebook dans l'oeil de qulqu'un

Le régulateur veut déterminé si la plateforme a respecté ses obligations en matière de contrôle des données.(Photo: Getty Images)

La Commission irlandaise pour la protection des données (DPC) a annoncé mercredi l’ouverture d’une enquête pour le compte de l’UE sur le réseau social Facebook après la révélation d’un piratage des données de plus de 530 millions d’utilisateurs qui remonte à 2019.

Le régulateur va chercher à savoir si le géant numérique américain a respecté ses obligations en matière de contrôle des données, selon un communiqué.

Facebook a son siège européen en Irlande et il revient donc au régulateur irlandais de mener l’enquête pour l’Union européenne (UE).

La DPC indique avoir échangé avec Facebook sur l’incident et estime qu’il est possible qu’il y ait pu avoir infraction au règlement général sur la protection des données de l’UE, ce que l’enquête devra déterminer.

Ces données piratées ont été en partie publié sur un forum de pirates début avril et est le fait d’« acteurs malveillants », avait expliqué Facebook la semaine dernière.

Ces données sont issues d’une fuite qui remonte à 2019 et « a été résolue », selon le groupe qui enjoint ses membres à mieux protéger leurs comptes

Il a dénoncé la méthode du « scraping » ou pillage des profils de Facebook via un logiciel imitant la fonctionnalité du réseau qui aide les membres à trouver facilement des amis et raclant ainsi les listes de contacts.

La publication de ces numéros de téléphone, adresses, dates de naissance sur un forum de pirates avait été repérée par le site Business Insider.

Ce n’est pas la première fois que des données de millions d’utilisateurs du premier réseau social qui compte près de 2,8 milliards d’utilisateurs mensuels se trouvent mises en ligne.

Révélé en 2018, le scandale Cambridge Analytica, un cabinet britannique ayant détourné les données personnelles de dizaines de millions d’utilisateurs de Facebook à des fins de propagande politique, avait durablement terni la réputation du réseau social sur la question de la confidentialité des données.

Sur le même sujet

Au tour des autorités américaines de se pencher sur Bombardier

Mis à jour le 06/05/2021 | La Presse Canadienne

Une transaction entourant la vente d'appareils au transporteur Garuda Indonésie est étudiée.

Les banques flanchent en Bourse après une enquête

Mis à jour le 21/09/2020 | AFP

Un consortium de journalistes accusent ces géants d’avoir permis le blanchiment d’argent sale à grande échelle.

À la une

Inscrivez-vous au Défi Start-Up!

30/04/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires est à la recherche de la start-up qui va révolutionner le futur. Ça pourrait être la vôtre!

Défi Start-up: les éléments d'un bon «elevator pitch»

06/05/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Comment faire bonne impression auprès d'investisseurs potentiels en moins de 2 minutes? Anne Marcotte explique.

Voici le jury de la 6e édition du Défi Start-up Les Affaires

06/05/2021 | lesaffaires.com

DÉFI START-UP. Serge Beauchemin, Anne Marcotte, Éric Labelle et Marine Thomas sont les membres du jury cette année.