Facebook: nouveaux outils de confidentialité pour les applications mobiles

Publié le 30/04/2014 à 16:00

Facebook: nouveaux outils de confidentialité pour les applications mobiles

Publié le 30/04/2014 à 16:00

Par AFP

Facebook a dévoilé mercredi de nouvelles fonctionnalités destinées à mieux protéger les données des membres de son réseau quand ils accèdent à des applications mobiles.


Le premier réseau social en ligne mondial permet à ses 1,28 milliard de membres d'utiliser leurs identifiants de connexion Facebook pour accéder à des applications mobiles tierces depuis leur smartphone. Cela évite d'avoir à se souvenir de plusieurs identifiants et mots de passe différents, mais entraîne souvent le partage de données collectées par Facebook avec ces applications.


Le réseau a toutefois présenté mercredi, à l'occasion d'une conférence pour les développeurs d'applications organisée à San Francisco, un nouveau mode de connexion "anonyme".


C'est "un moyen facile d'essayer une application sans partager ses informations personnelles stockées sur Facebook", souligne-t-il dans un message publié sur son site internet. "Les gens peuvent décider plus tard s'ils veulent partager certaines informations, une fois qu'ils en savent davantage sur l'application".


La fonctionnalité est testée actuellement "avec quelques développeurs" et devrait être étendue "dans les mois à venir", précise le groupe.


Facebook a aussi présenté d'autres outils censés donner à l'avenir à ses utilisateurs davantage de contrôle sur le partage de leurs données avec des applications mobiles.


Une fonctionnalité qui commencera à être déployée dans les prochains mois permettra par exemple de choisir quels types d'informations on accepte de partager avec une application lorsqu'on s'y connecte avec ses identifiants Facebook.


"Par exemple, si quelqu'un veut partager son adresse de courriel avec une application, mais pas sa date d'anniversaire, il pourra le faire en quelques clics", relève Facebook. Les applications ne pourront pas non plus faire de publication sur le profil Facebook d'un utilisateur sans son autorisation.


Facebook annonce en outre pour "les prochaines semaines" un nouveau tableau de bord récapitulant les applications mobiles reliées au profil d'un membre du réseau et permettant de gérer les données auxquelles elles peuvent accéder, voire les retirer complètement.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Protection des données personnelles : ce que nous apprend l'économie

Édition du 19 Mai 2018 | Laura O'Laughlin

EXPERTE INVITÉE. De récentes recherches économiques montrent qu'il n'en faut pas beaucoup pour que les gens ...

Sans le savoir, vous dévoilez davantage d'informations sur Facebook

Mis à jour le 16/10/2013

Les utilisateurs de Facebook se sont mis à partager, volontairement ou non, davantage d'informations ...

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.