Face à la menace de Google, les médias «anciens» et «modernes» divisés

Publié le 19/10/2012 à 14:17, mis à jour le 18/10/2013 à 14:36

Face à la menace de Google, les médias «anciens» et «modernes» divisés

Publié le 19/10/2012 à 14:17, mis à jour le 18/10/2013 à 14:36

Par AFP

L'ensemble des médias français s'accorde à dire que l'utilisation de leurs contenus par les moteurs de recherche est abusive mais le fossé semble se creuser entre les médias "anciens" et "modernes" qui divergent sur la réponse à apporter à la menace de Google de les déréférencer.

Jeudi, Google a menacé de ne plus référencer les médias français (c'est-à-dire de ne plus afficher les liens renvoyant vers leurs sites) si une taxe sur les moteurs de recherche, actuellement à l'étude, devait voir le jour.

Cette rétribution par droits voisins s'apparenterait à des droits d'auteur pour l'utilisation indirecte de contenus.

Un projet de loi similaire a été adopté par le gouvernement allemand à la fin août.

L'an dernier, Google a cessé de référencer les sites de journaux belges pendant trois jours en représailles aux demandes de rétribution des éditeurs, qui avaient obtenu satisfaction en justice. Les éditeurs ont fini par jeter l'éponge et le moteur de recherche les a de nouveau référencés.

En France, Nathalie Collin, présidente de l'association de la presse d'information politique et générale (IPG), et coprésidente du groupe Nouvel Observateur, "ne veux même pas imaginer qu'il n'y ait pas de moteur de recherche qui ne référence pas la presse française, c'est inconcevable!".

"L'indexation, c'est une vraie mission d'intérêt général et elle semble disparaître au profit de l'intérêt de leur régie publicitaire", a estimé la présidente de l'IPG, qui regroupe les éditeurs de quotidiens et de magazines et est à l'origine d'un projet du texte de loi appelé "taxe Google".

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, rebond technique sans enthousiasme

Mis à jour le 08/12/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse jeudi.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 08/12/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Corus Entertainment, H2O Innovation et Dollarama

08/12/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Corus, H2O Innovation et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.