Ethereum est sur le point de devenir plus écologique et plus rémunératrice

Publié le 12/09/2022 à 13:34

Ethereum est sur le point de devenir plus écologique et plus rémunératrice

Publié le 12/09/2022 à 13:34

Par François Remy

La réduction notable de la consommation d'énergie après la fusion pourrait permettre à certains investisseurs institutionnels d'acheter de l'ETH pour la première fois. (Photo: 123RF)

LES CLÉS DE LA CRYPTO est une rubrique qui décode patiemment l’univers de la cryptomonnaie et ses secousses boursières, industrielles et médiatiques. François Remy se donne pour mission d’identifier les entrepreneurs prometteurs, de décoder les progrès techniques et d’anticiper les impacts industriel et sociétal de cette monnaie numérique.


(Illustration: Camille Charbonneau)

Un nouveau chapitre historique de la crypto s’écrit cette semaine, avec une promesse écologique susceptible de stimuler l’adoption institutionnelle. Surtout qu’elle sonne comme une aubaine en termes de rendements financiers.

L’un des événements majeurs dans l’histoire de la crypto survient cette semaine: «The Merge», la mise à jour risquée pour verdir la chaîne de blocs Ethereum. Sans entrer dans les détails de l’infrastructure, il s’agit d’une sorte de fusion entre le réseau principal et un nouveau système, ce qui permettra de réduire «d’environ 99,95%» la consommation d’énergie, assure la Fondation Ethereum.

Cette transition d’un mécanisme de consensus dit de preuve de travail (PoW), à l’instar du bitcoin, vers un algorithme de preuve de participation (PoS) élimine la nécessité d’un minage à forte intensité énergétique et sécurise le réseau en utilisant la cryptomonnaie native, l’éther (ETH), en dépôts. Cela ne répond aucunement aux préoccupations concernant l’évolutivité ou les frais de transaction rédhibitoires de la chaîne de blocs.

 

Haute voltige techno

«The Merge», c’est un acte de réconciliation entre la technique et la philosophie d'Ethereum qui entend devenir une «technologie positive pour l'environnement». Seules des différences de vitesse de traitement quasiment indicibles découleront de cette mise à jour qui prépare aussi le système pour les grandes améliorations à venir en termes de performances.

Pourtant, si elle réussit, cette mutation logicielle relèvera de l’exploit informatique puisqu’aucune autre chaîne de blocs majeure en état de marche n’a procédé à une telle modification fondamentale. «Imaginez devoir changer le moteur d’une navette spatiale en plein vol», imageait récemment le magazine américain Forbes. Au point que toute personne qui dénicherait une vulnérabilité ou un bogue critique pourrait réclamer une prime allant jusqu’à 1 million de dollars américains.

 

Incitation à l’investissement

L’inédite mise à jour possède des implications qui vont au-delà du simple fait de rendre plus verte la deuxième chaîne de blocs au monde et de servir de précurseur aux prochaines étapes de mise à niveau des processus, estiment les analystes de Bank of America.

La réduction notable de la consommation d'énergie après la fusion pourrait permettre à certains investisseurs institutionnels d'acheter de l'ETH pour la première fois. Certains n'avaient pas le droit d'acheter des tokens fonctionnant sur des chaînes de blocs qui utilisent le mécanisme de PoW.

«Cela peut également stimuler l'adoption institutionnelle», assure-t-on à la BofA. Après la mise à jour, les investisseurs auront la possibilité de bloquer en dépôt de l'ETH en tant que valideurs et ainsi de générer «un rendement de meilleure qualité, au risque de crédit et de liquidité plus faible».

Ce rendement pressenti de meilleure qualité aura également un effet en cascade dans tout l'écosystème Web3 des applications décentralisées, les fameuses «dapps». Pour mémoire, une «dapp» est une application qui utilise la technologie de la chaîne de blocs pour conserver les données des utilisateurs hors des portées des organisations la développant.

 

Garder son sang-froid

Il convient de ne pas succomber à l’euphorie du changement et de la nouveauté, rappelle la plateforme de trading DecenTrader, en exhortant à la prudence. «Il est important de se rappeler qu'il existe de multiples vents contraires potentiels qui pourraient faire tourner les choses en faveur des [spéculateurs à la baisse]» à savoir des bogues dans le code ou la sécession d’une proportion significative des participants du réseau Ethereum qui préféreraient continuer à exploiter la chaîne historique.

Sans oublier que, dans l'ensemble, il persiste un risque systématique macro et géopolitique qui pourrait stopper le récit le plus haussier pour ETH. À l’heure d’écrire ces mots, la deuxième cryptomonnaie de la planète en termes de capitalisation de marché s’échangeait contre 1717 $ US l’unité. Et DecenTrader de conclure: «Voyons si le prix peut tenir après la fusion.»

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street finit en ordre dispersé, le Dow Jones clôture au-dessus des 40 000 points

Mis à jour le 17/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi 10 mai

Mis à jour le 17/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés marquent le pas pour finir la semaine.

OPINION Bourse: Wall Street termine en baisse, essoufflée après les records
Mis à jour le 16/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 16 mai
Mis à jour le 16/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: triple record en clôture à Wall Street pour les indices boursiers alors que l'inflation ralentit
Mis à jour le 15/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Le Québec pâtira-t-il de la guerre commerciale verte avec la Chine?

17/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Les producteurs d’acier craignent que la Chine inonde le marché canadien, étant bloquée aux États-Unis.

Bourse: Wall Street finit en ordre dispersé, le Dow Jones clôture au-dessus des 40 000 points

Mis à jour le 17/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé.

À surveiller: AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed

17/05/2024 | Charles Poulin

Que faire avec les titres AtkinsRéalis, Boralex et Lightspeed? Voici des recommandations d’analystes.