Droit à la déconnexion: Québec doit emboîter le pas à l'Ontario, selon QS

Publié le 10/12/2021 à 10:53

Droit à la déconnexion: Québec doit emboîter le pas à l'Ontario, selon QS

Publié le 10/12/2021 à 10:53

Par La Presse Canadienne

Le porte-parole de QS en matière de Travail, Alexandre Leduc, estime que c’est un enjeu brûlant d’actualité, en raison du télétravail qui s’est imposé durant la pandémie, mais aussi des enjeux de santé mentale. (Photo: La Presse Canadienne)

Québec — Inspiré par l’Ontario, Québec solidaire revient à la charge concernant le droit à déconnexion.

Le parti dépose un nouveau projet de loi sur le «droit à la déconnexion», c’est-à-dire le droit d’un employé de ne pas répondre à des messages et des communications de son employeur hors de ses heures de travail.

En octobre, le gouvernement ontarien a déposé un projet de loi qui reconnaît ce droit dans les entreprises de 25 employés et plus.  

Le porte-parole de QS en matière de Travail, Alexandre Leduc, estime que c’est un enjeu brûlant d’actualité, en raison du télétravail qui s’est imposé durant la pandémie, mais aussi des enjeux de santé mentale.

Québec solidaire avait déjà déposé un projet de loi similaire en juin 2020. Il prévoyait que chaque employeur devait établir une politique de déconnexion applicable à tous ses salariés. 

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.