Des appels vidéo écologiques, sécurisés et locaux

Publié le 22/11/2021 à 07:30

Des appels vidéo écologiques, sécurisés et locaux

Publié le 22/11/2021 à 07:30

Par Nicolas St-Germain

De gauche à droite sur la photo, le chef de l’exploitation et de la direction financière, Pierre Campeau, et le président-directeur général, Vincent Lamanna, de Crewdle. (Photo: Courtoisie)

LA TECHNO PORTE CONSEIL est une rubrique qui vous fait découvrir des plateformes, de nouveaux outils ou de nouvelles fonctionnalités pouvant être implantés facilement et rapidement dans votre quotidien au travail.

 

LA TECHNO PORTE CONSEIL. Les déplacements amenuisés durant la pandémie ont fait du bien à l’environnement. Le télétravail est toutefois loin d’être sans impact. Rappelons qu’une heure de vidéoconférence produirait jusqu’à 1 kilogramme de CO2 et utiliserait 12 litres d’eau par participant, selon Crewdle. Cette plateforme d’appels vidéo montréalaise se dit pour sa part réellement écologique et 100% cryptée.

Chez Crewdle, l’économie est substantielle. «Il est réaliste de dire que les gains environnementaux sont d’au moins 60%, mentionne le cofondateur Vincent Lamanna lors d’une entrevue effectuée sur leur plateforme. Nous souhaitons atteindre le 95%, mais pour l’instant il n’y a pas beaucoup d’expertise sur la quantification des impacts environnementaux des outils numériques, nous travaillons là-dessus.»

 

Connecter les participants

Concrètement, si Crewdle est en mesure de faire un gain au niveau environnemental, c’est parce que l’outil ne dépend pas des serveurs pour fonctionner. En effet, la technologie pair-to-pair est faite de sorte que les utilisateurs se connectent et maintiennent la connexion entre eux sans passer par un serveur.

«Dans le modèle traditionnel, les participants à un appel vont se connecter à un serveur, ici, on établit des connexions directement entre les participants», explique le cofondateur de l’entreprise. Ce dernier compare sa technologie à la décentralisation que l’on retrouve avec l’outil de services de partage de fichiers Napster.

Cette décentralisation permet aussi à l’outil d’être 100% crypté. En ne passant pas par un serveur, le contenu de l’appel n’est pas décodé par la plateforme. Il n’est donc pas fourni à un outil d’intelligence artificielle qui récolte des données dans un but commercial comme c’est le cas avec Zoom ou Teams, nous dit le cofondateur et développeur.

«Au bureau, si tu veux parler de manière confidentielle à ton employé, tu vas le faire venir dans ton bureau et fermer la porte. Sur Teams ou Zoom, c’est comme si la porte était entrouverte», illustre Vincent Lamanna.

 

Une application simple qui fait le travail

Avec cette plateforme qui peut supporter jusqu’à 30 participants en même temps — une option à 100 personnes est en développement —, tout se passe directement dans le navigateur et la création d’un compte est facultative pour les gens qui se connectent à la rencontre par l’entremise du lien Internet.

«On a opté pour un outil basé sur le navigateur par simplicité. Certaines personnes sont parfois moins habituées, alors cliquer sur un lien et entrer son nom, c’est plus simple», détaille Vincent Lamanna.

Il est également possible d’enregistrer les appels vidéo et de les sauvegarder soit sur son votre propre ordinateur ou sur les serveurs internes de Crewdle.

Bien que l’entreprise fait appel aux serveurs montréalais de Google alimentés en hydro-électricité, «pour des raisons environnementales, nous recommandons de télécharger l’appel localement», précise Vincent Lamanna.

 

Pourquoi intégrer cet outil?

Sans détour, le cofondateur admet que son outil vise les PME et mentionne trois raisons qui justifient l’intégration de son outil par les entreprises:

1. L’impact environnemental. «La vidéoconférence, c’est la portion la plus polluante du numérique.»

2. La confidentialité. «On est en train de préparer des données là-dessus, mais les autres entreprises enregistrent beaucoup de données lors des appels grâce à l’intelligence artificielle.»

3. Le soutien par l’entremise de l’outil Intercom à même la plateforme qui permet aux gens de contacter quelqu’un rapidement. «On ne trouve pas ça sur les autres plateformes», dit Vincent Lamanna.

 

Fiche du produit

  • Coût:
    • Option gratuite limitée
    • Option payante à 4 $ par mois
  • Date de création: 2020 
  • Plateforme: macOS et Windows, mais les utilisateurs peuvent aussi accéder aux appels sur leurs téléphones.

Pour ne plus louper ce rendez-vous, recevez les «La techno porte conseil» dans votre boîte de courriels !

 


 

Sur le même sujet

Les épiciers canadiens se tournent vers des applications pour la livraison rapide

Les partenariats des épiciers avec des applications permettent d’entrer dans le marché de la livraison rapide.

Contrer la pénurie de main-d'oeuvre par les technologies RH

20/06/2022 | Olivier Laquinte

BLOGUE INVITÉ. Il faut donner des outils efficaces à nos équipes RH pour créer un environnement de travail stimulant.

À la une

Derrière le chaos des marchés, le retour à la normale?

Mis à jour il y a 0 minutes | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le stratège James Paulsen observe un lent retour à la normale que les investisseurs ne perçoivent pas encore.

Bourse: Wall Street conclut dans le rouge son pire semestre depuis 1970

Mis à jour il y a 0 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a conclu jeudi son pire trimestre depuis avant le début de la pandémie.

À surveiller: Loblaw, Corus Entertainment et Cogeco Communications

Que faire avec les titres de Loblaw, Corus et Cogeco Communications? Voici quelques recommandations d'analystes.