Dax Dasilva quitte la tête de Lightspeed

Publié le 02/02/2022 à 19:04, mis à jour le 03/02/2022 à 08:26

Dax Dasilva quitte la tête de Lightspeed

Publié le 02/02/2022 à 19:04, mis à jour le 03/02/2022 à 08:26

Par lesaffaires.com

Jean Paul Chauvet et Dax Dasilva (Photo: Lighspeed)

Dax Dasilva, le fondateur du fournisseur de logiciels transactionnels montréalais Lightspeed Commerce, cède son siège de PDG, a annoncé l'entreprise mardi après la fermeture des marchés, en marge de la publication de ses résultats trimestriels. 

C'est Jean Paul Chauvet, le président de l'organisation, qui reprend les rênes de la société à compter d'aujourd'hui. Son rôle sera de «diriger la croissance continue, de même que le développement stratégique et son exécution», indique-t-on dans un communiqué.

La société n’a pas expliqué pourquoi elle avait apporté ce changement, mais elle a déclaré que les nominations faisaient partie d’une planification de la relève à long terme.

Chef des revenus depuis octobre 2012, et membre du conseil d'administration, Jean Paul Chauvet a accepté le poste de président de Lightspeed POS en 2016. Sous son aile, l'entreprise a déjà conclu plusieurs acquisitions, et fait ses premiers pas à la Bourse de Toronto et de New York.

À (re)lire: Le fondateur de Lightspeed réfute les allégations d'un vendeur à découvert

Voulant devenir chef de file des plateformes omnicanales, Jean Paul Chauvet compte «étendre notre empreinte globale au moyen de nos produits phares dans les industries du commerce de détail et de la restauration, et de redéfinir la façon dont nos clients font des affaires.»

L'ancien chef de la direction, Dax Dasilva, ne quitte pas pour autant l'organisation qu'il a fondée en 2005. Il en deviendra le président-directeur du conseil d'administration. Il se concentrera donc davantage sur «la défense des intérêts commerciaux» de Lighstpeed Commerce et travaillera à rendre l'entreprise pérenne grâce à de nouveaux partenariats et en travaillant sur des initiatives de diversité, d'équité et d'inclusion.

Le président actuel du conseil d'administration, Patrick Pichette, sera dorénavant son directeur indépendant principal.

 

Des pertes au troisième trimestre

La société affirme également que sa perte nette a augmenté au troisième trimestre pour atteindre 65,5 millions $ ou 44 cents par action, comparativement à une perte nette de 42,7 millions $ ou 39 cents par action un an plus tôt.

Lightspeed indique que ses revenus pour la période s’étant terminée le 31 décembre ont totalisé 152,6 millions $, comparativement à 57,6 millions $ au troisième trimestre 2021.

La société devait perdre 39 cents par action sur des revenus de 143,4 millions $, selon la société de données financières Refinitiv.

Fondée en 2005, Lightspeed fait face à des turbulences depuis septembre, lorsque Spruce Point Management l’a accusée de cacher une inflation massive et d’induire les investisseurs en erreur sur son potentiel de croissance.

 

 

 

Sur le même sujet

Il sera possible de magasiner sur le Panier bleu pour Noël

Deux ans après sa création, le Panier bleu a trouvé des partenaires pour affronter Amazon avec un site transactionnel.

Lightspeed offre barista et repas gratuits pour attirer ses employés au bureau

Les attentions de l’entreprise montréalaise contrastent avec la période morose que traversent plusieurs travailleurs.

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.