Cybersécurité: la Banque du Canada réclame une meilleure collaboration

Publié le 12/11/2019 à 14:00

Cybersécurité: la Banque du Canada réclame une meilleure collaboration

Publié le 12/11/2019 à 14:00

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement et le secteur privé devraient développer davantage de moyens pour partager des informations sur les menaces à la cybersécurité qu’ils détectent régulièrement, a fait valoir mardi un haut responsable de la Banque du Canada.

Le chef de l’exploitation de la banque centrale, Filipe Dinis, a affirmé qu’il était nécessaire de défendre l’économie canadienne contre la menace d’une importante cyberattaque.

Il a tenu ces propos dans le cadre d’une conférence sur la cybersécurité organisée à Toronto par l’Association canadienne de la technologie de l’information.

Selon M. Dinis, les protections en matière de cybersécurité de la Banque du Canada ont été améliorées au cours des cinq dernières années. La banque centrale a notamment mis en service son Site des opérations, à Calgary, qui peut assumer les fonctions essentielles de la banque centrale en cas d’urgence.

Il ajoute cependant que la meilleure défense de l’économie globale du Canada réside dans une large collaboration et un partage d’informations, en particulier dans des secteurs critiques tels que les banques, les télécommunications, l’énergie et les transports.

Selon M. Dinis, de nouveaux cadres réglementaires ou législations pourraient être nécessaires pour réduire les obstacles qui « nuisent » à la collaboration entre concurrents et industries.

Sur le même sujet

La Banque du Canada devrait maintenir son taux directeur à 0,25%

La banque centrale prévoit maintenir le taux directeur à 0,25% tant que l'inflation demeurera sous les 2%.

Les achats obligataires de la Banque du Canada mal compris?

La banque centrale a acheté un peu plus de 180 milliards $ en obligations du gouvernement du Canada depuis mars.

À la une

TFI International achète une division de UPS pour 800M$US

Mis à jour à 09:58 | Denis Lalonde

TFI International acquiert UPS Freight, une division de United Parcel Service. Le titre bondit de 24% à Toronto.

À surveiller: American Eagle, Richelieu et Facebook

Que faire avec les titres d’American Eagle, Richelieu et Facebook? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: des vents contraires soufflent à Wall Street

Mis à jour il y a 30 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Nasdaq progressait à l'ouverture, mais les autres grands indices hésitaient.