Cybersécurité: la Banque du Canada réclame une meilleure collaboration

Publié le 12/11/2019 à 14:00

Cybersécurité: la Banque du Canada réclame une meilleure collaboration

Publié le 12/11/2019 à 14:00

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement et le secteur privé devraient développer davantage de moyens pour partager des informations sur les menaces à la cybersécurité qu’ils détectent régulièrement, a fait valoir mardi un haut responsable de la Banque du Canada.

Le chef de l’exploitation de la banque centrale, Filipe Dinis, a affirmé qu’il était nécessaire de défendre l’économie canadienne contre la menace d’une importante cyberattaque.

Il a tenu ces propos dans le cadre d’une conférence sur la cybersécurité organisée à Toronto par l’Association canadienne de la technologie de l’information.

Selon M. Dinis, les protections en matière de cybersécurité de la Banque du Canada ont été améliorées au cours des cinq dernières années. La banque centrale a notamment mis en service son Site des opérations, à Calgary, qui peut assumer les fonctions essentielles de la banque centrale en cas d’urgence.

Il ajoute cependant que la meilleure défense de l’économie globale du Canada réside dans une large collaboration et un partage d’informations, en particulier dans des secteurs critiques tels que les banques, les télécommunications, l’énergie et les transports.

Selon M. Dinis, de nouveaux cadres réglementaires ou législations pourraient être nécessaires pour réduire les obstacles qui « nuisent » à la collaboration entre concurrents et industries.


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Les sociétés étaient déjà moins confiantes avant la COVID-19, dit la Banque du Canada

Il y a 26 minutes | La Presse Canadienne

Les perspectives des ménages en matière de dépenses continuaient à grimper. Puis la COVID-19 a frappé.

Enfin les grands moyens pour traiter le choc du virus

BLOGUE. La Bourse salue le train de mesures qui atténuera le choc économique du virus et les dislocations financières.

À la une

La résilience de l'industrie pétrolière subit son pire test

BLOGUE INVITÉ. L'industrie du pétrole vit la pire crise de son histoire. Quelles perspectives? Réponses d’Yvan Cliche.

Le report d'une réunion de l'OPEP fait rechuter le pétrole

Il y a 49 minutes | AFP

Les deux barils de référence avaient connu un coup d’accélérateur jeudi et vendredi.

Québec investit 100M$ pour aider à la formation de vos employés

Mis à jour il y a 18 minutes | Catherine Charron

Les entreprises, qu'elles soient fermées ou non, se verront remettre une somme maximale de 100 000$.