Comment rendre votre fil Twitter (enfin) intéressant?

Publié le 15/11/2022 à 07:30

Comment rendre votre fil Twitter (enfin) intéressant?

Publié le 15/11/2022 à 07:30

Par Olivier Schmouker

Le truc, c'est d'effectuer le «grand grand grand nettoyage». (Photo: Charles Deluvio pour Unsplash)

MAUDITE JOB! est une rubrique où Olivier Schmouker répond à vos interrogations les plus croustillantes [et les plus pertinentes] sur le monde de l’entreprise moderne… et, bien sûr, de ses travers. Un rendez-vous à lire les mardis et les jeudisVous avez envie de participer? Envoyez-nous votre question à mauditejob@groupecontex.ca

Q. – «Je me sers de Twitter comme d’un fil d’actualités qui me tient au courant des informations importantes dans mon domaine. Au début, c’était super intéressant. Mais aujourd’hui, c’est du grand n’importe quoi: je dois faire défiler pendant des heures avant de tomber sur une information pertinente. Depuis l’arrivée d’Elon Musk, ça me semble pire. Je suis tenté de me déconnecter définitivement de Twitter, comme le font beaucoup de gens en ce moment…» – Harold

R. — Cher Harold, il est vrai que la dernière tendance consiste à se déconnecter de Twitter, et à le clamer haut et fort sur tous les autres médias sociaux. Ceux qui passent à l’acte protestent ainsi contre l’approche libertarienne d’Elon Musk, qui prône une liberté d’expression «totale», dans le respect du droit et de la justice, du pluralisme et du libre-échange des idées. Ils expriment leur refus catégorique de participer à un «souk des idées», où l’on trouve de tout pêle-mêle, étant habitués de longue date aux «supermarchés des idées», où chaque chose est présentée avec précision et rigueur, dans un ordre parfait, pour ne pas dire cartésien. J’ai creusé auprès de connaissances qui ont quitté Twitter ces derniers jours. Elles m’ont confirmé leur refus de figurer au beau milieu d’une place publique où toutes les opinions, aussi fades ou extrêmes soient-elles, sont libres d’être partagées. Et elles ont ajouté deux choses intéressantes: «De toute façon, je n’y trouvais plus rien d’intéressant» et «de toute façon, je n’y allais plus vraiment».

Autrement dit, comme vous l’avez noté, Harold, il y a un grave problème de qualité de contenu dans les fils Twitter, et ce problème suffit à dégoûter les gens. Et puis, la situation risque d’aller en s’aggravant avec l’approche libertarienne du nouveau propriétaire.

Que faire? Il se trouve que, toutes ces réflexions, je les ai eues moi-même il y a quelques mois, et j’étais alors fortement tenté de «flusher» Twitter. Mais je me suis souvenu de mes débuts sur ce média social et de la grande aide qu’il avait été pour moi, à l’époque, pour trouver des idées de sujets à traiter pour le journal Les Affaires. J’ai alors longuement réfléchi, en me demandant comment je pouvais retrouver le Twitter de cette époque-là. Et devinez quoi, j’ai trouvé la solution!

Le truc, c’est de faire ce que j’appelle le «grand grand grand nettoyage». Il s’agit de purger toute la «cochonnerie» de votre compte Twitter pour ne conserver que le strict nécessaire ce qui peut se faire en quatre étapes.

 

1. Choisissez un domaine

Vous indiquez, Harold, que votre utilisation de Twitter est professionnelle, que celui-ci sert à vous informer dans votre domaine. Parfait. Maintenant, déterminez avec précision ce domaine, et gardez bien en tête dans toutes les étapes qui suivent que la priorité absolue est ce seul domaine-là. Pour ma part, j’en ai retenu deux: vie au travail et économie.

 

2. Purgez vos abonnements

Allez dans la liste de vos abonnements. Considérez le premier de la liste en vous posant les quatre questions suivantes:

– Cette personne-là est-elle une référence dans le domaine qui m’intéresse?

– Tweete-t-elle presque chaque jour de la semaine?

– Est-ce que je me souviens d’un tweet de cette personne?

– Ce tweet m’avait-il vraiment appris quelque chose dans mon domaine?

Si au moins une des réponses est «non», n’hésitez pas une seconde: désabonnez-vous de cette personne. Puis, passez au suivant, en vous posant toujours les quatre mêmes questions.

Oui, le processus est fastidieux, car, vous comme moi, nous nous sommes abonnés à n’importe qui au fil du temps. Nous nous sommes abonnés aux oncles et tantes pour leur faire plaisir, ou encore à des vedettes de la chanson ou du sport pour savoir ce qui arrive dans leurs vies trépidantes. Grave erreur! C’est à cause de tous ces abonnements-là que notre fil Twitter déborde maintenant de «niaiseries», c’est-à-dire de tweets qui n’ont rien à voir avec le domaine qui nous intéresse.

Pour votre information, Harold, je suis ainsi passé de plus de 3 000 abonnements à environ… 200. Et je compte bientôt recommencer l’opération pour tomber à une centaine.

 

3. Purgez vos abonnés

Comment ça, me direz-vous, retirer des gens qui vous suivent? Eh oui, pour une raison simple: la liste de ceux qui vous suivent est truffée de faux comptes. Or, ces derniers affichent des centres d'intérêt qui ne correspondent pas aux vôtres, et mine de rien, cela influence négativement le contenu que les algorithmes de Twitter privilégient pour vous. 

Il s'agit donc d'éliminer tous les faux comptes Twitter qui me suivaient. Et croyez-moi, ces faux comptes, il y en a un paquet!

Comment déceler un faux compte? Ce n’est pas sorcier, car leurs créateurs ne se cassent jamais la tête:

– Le nom du compte est ridicule: @Pauline99410703, @ziv82243859, etc.

– Pas de photo de personne

– Très petit nombre d’abonnements

– Presque aucun abonné

– Presque pas d’activité

Ces indices peuvent être repérés d’un coup d’œil. Il suffit qu’un seul attire votre attention pour vous signaler qu’il s’agit d’un faux compte. Désabonnez-le sans plus hésiter.

En 2020, je m’étais amusé à regarder ce qu’il en était concernant l’un des comptes les plus populaires du monde, celui de Donald Trump. Résultat? Seulement 10% de ses abonnés étaient de vraies personnes intéressées par ce qu’il tweetait. C'est que près de 90% de ceux qui le suivaient étaient des faux comptes. Oui, vous avez bien lu: 90%.

Et dire qu’à l’époque des journalistes suivaient assidûment ses tweets, croyant que chacun d’eux avait un effet phénoménal. Ils ne se doutaient pas que la véritable caisse de résonance de ses tweets, c’était eux, qui répercutaient dans les médias traditionnels ses brefs messages d’une poignée de mots…

Pour votre information, Harold, cette opération est susceptible de supprimer un grand nombre de comptes qui vous suivent. Mais il n'y a aucun regret à avoir, il s’agit de faux compte, si bien que vous aurez enfin l’heure juste concernant l’effet que vous avez vraiment.

 

4. Purgez votre fil Twitter

À présent, et chaque fois que vous consulterez désormais votre fil Twitter, ne vous contentez plus de faire défiler. Dès que vous tomberez sur un tweet ou un retweet qui ne correspond pas à votre domaine, flushez la personne qui a fait ce tweet ou ce retweet.

Soyez sans pitié sur ce point. Ne faites aucune exception. Flushez, flushez et flushez encore. Car c’est cette pratique rigoureuse qui permettra à votre fil Twitter de ne plus jamais être pollué par des «niaiseries».

Voilà, Harold. Effectuez ces quatre étapes, et vous verrez qu’en l’espace d’une ou deux journées votre fil Twitter va redevenir un outil de travail sensationnel. En ce qui me concerne, le résultat a été carrément merveilleux. Je suis redevenu accro à Twitter, car je ne trouve maintenant plus que des informations pertinentes et inédites. C’est bien simple, chaque tweet que je lis à présent pourrait faire l’objet d’un billet de blogue pour «Maudite job!». Ni plus ni moins.

Bref, lancez-vous sans tarder dans le «grand grand grand nettoyage». Et vous verrez un changement radical, digne du passage de la nuit au jour.

 

Sur le même sujet

Quel est LE livre à dévorer avant d'entamer 2023?

MAUDITE JOB! «Olivier, quel est le livre qui vous a le plus marqué, cette année?»

Pourquoi laissons-nous agir les patrons dominateurs?

01/12/2022 | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Mon boss est dominateur, arrogant, invivable. Pourquoi personne ne dit rien contre lui?»

À la une

Rachat d'entreprise: les employés à la rescousse du manque de relève?

BLOGUE INVITÉ. Le rachat d’une entreprise par des employés en place est une option séduisante à plusieurs égards.

Biden va célébrer un investissement technologique massif en Arizona

Il y a 39 minutes | AFP

TMSC a annoncé mardi qu’il donnait à son projet une tout autre dimension.

L’année 2022 en dix records

13:30 | AFP

La population mondiale a passé le cap des 8 milliards à la mi-novembre.