Alphabet dépasse les attentes au 2e trimestre

Publié le 25/07/2019 à 17:22

Alphabet dépasse les attentes au 2e trimestre

Publié le 25/07/2019 à 17:22

Par AFP

(Photo:123RF)

Alphabet, la maison mère de Google, a publié jeudi un bénéfice net de près de 10 milliards de dollars au deuxième trimestre, largement supérieur aux attentes du marché, et un chiffre d’affaires de 38,9 milliards, en hausse de près de 20 % sur un an.

En plus de ses ventes publicitaires, le groupe bénéficie d’une base de comparaison favorable par rapport à l’année dernière, quand son bénéfice net avait été affecté par des amendes de plus de 5 milliards de dollars infligées par la Commission européenne notamment pour position dominante de son système d’exploitation Android.

Alphabet a en outre autorisé le rachat d’actions à hauteur de 25 milliards de dollars, une opération bien accueillie par les investisseurs.

Le titre du géant américain de la recherche en ligne bondissait de plus de 8 % lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse.

Les revenus publicitaires de Google ont à eux seuls représenté 32,6 milliards de dollars, en hausse de 14 % sur un an. 

Le moteur de recherche, capable de vendre aux annonceurs un ciblage personnalisé et à très grande échelle des consommateurs, capte 31 % de parts de marché de la publicité numérique dans le monde, d’après eMarketer.

Alphabet investit aussi dans de nombreux autres domaines, du « cloud » (informatique dématérialisé qui nécessite des centres de traitement des données), solutions de paiement mobile, appareils (téléphones, enceintes connectées), ou encore voitures autonomes.

Ces activités, rassemblées dans la catégorie « autres paris » (« other bets »), ont rapporté 162 millions de dollars, et représenté 989 millions de pertes opérationnelles.

À suivre dans cette section

À la une

Déclin de 13% des énergies vertes en 2020, selon l’AIÉ

04/06/2020 | François Normand

Le secteur ralentit globalement, mais il y a deux gros marchés qui continueront de croître en 2020 malgré la pandémie.

Legault s'inquiète de l'avenir d'Air Transat

L’incertitude au sujet de l’avenir du transport aérien Air Transat inquiète le premier ministre du Québec.

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.