Advent International offre 34$US par action pour privatiser Nuvei

Publié le 01/04/2024 à 12:56

Advent International offre 34$US par action pour privatiser Nuvei

Publié le 01/04/2024 à 12:56

Par Denis Lalonde

Le PDG de Nuveil, Philip Fayer, détiendra 24% des capitaux propres de la société fermée issue de l’opération. (Photo: courtoisie)

La société montréalaise de solutions de paiements Nuvei (32,19$US) accepte une offre d’Advent International pour fermer son capital, à un prix de 34$US par action.

Selon la direction de Nuvei, l’offre constitue une prime de 56% par rapport au cours de clôture inchangé de l’action de 21,76$US au Nasdaq le 15 mars 2024, et une prime d’environ 48% par rapport au cours moyen pondéré en fonction du volume sur 90 jours de Bourse.

L’entente prévoit que le PDG de l’entreprise, Philip Fayer, de même que la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et Novacap détiendront respectivement environ 24%, 18% et 12% des capitaux propres de la société fermée issue de l’opération.

La transaction donne à Nuvei une valorisation de 6,3 milliards de dollars américains.

Nuvei précise que Philip Fayer continue de diriger l’entreprise et que son siège social reste à Montréal.

Dans le communiqué annonçant sa privatisation, la société décrit Advent International comme un investisseur de longue date dans le secteur des paiements. «Nuvei bénéficiera des ressources importantes, de l’expertise opérationnelle et sectorielle ainsi que de la capacité d’investissement offertes par Advent», y lit-on.

Les solutions de paiements de Nuvei sont utilisées dans 200 marchés dans le monde en 150 devises et 680 modes de paiement alternatifs.

«Nuvei a créé une plateforme de paiement mondiale distinctive dotée d’une offre de produits innovante, qui dessert des marchés finaux de paiement attrayants tels que le commerce électronique mondial, les paiements interentreprises et les paiements intégrés», a déclaré Bo Huang, directeur général d’Advent, dans le même communiqué. « Notre expertise et notre expérience approfondies en matière de paiements nous donnent la conviction que nous pourrons soutenir la croissance de Nuvei en tant qu’acteur mondial dans le secteur à partir du Canada», a-t-il ajouté.

Les rumeurs entourant une possible privatisation de l’entreprise ont commencé à faire surface lorsque Nuvei a dévoilé ses résultats de l’exercice 2023 au début du mois de mars. Les résultats incluaient des prévisions pour 2024 qui avaient laissé les analystes sur leur appétit, ce qui avait fait chuter le titre.

Puis, le 18 mars, la société annonçait la création d’un comité pour «évaluer les expressions d’intérêt». La société avait alors confirmé qu’elle était en pourparlers dans le cadre d’une transaction potentielle impliquant le maintien d’une participation importante de certains des détenteurs de ses actions à droit de vote multiple (la CDPQ et Novacap).

 

Sur le même sujet

À surveiller: Nuvei, Constellation Software et Dollarama

02/04/2024 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Nuvei, Constellation Software et Dollarama? Voici des recommandations d'analystes.

Nuvei: entre croissance du bénéfice et prévisions prudentes

Édition du 20 Mars 2024 | Denis Lalonde

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties.

À la une

Bourse: Wall Street a rebondi

Mis à jour à 18:20 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a légèrement progressé lundi.

Bourse: les gagnants et les perdants du 22 avril

Mis à jour à 18:14 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Meta Platforms, 5N Plus et Lycos Energy

Mis à jour à 10:07 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Meta Platforms, 5N Plus et Lycos Energy ? Voici quelques recommandations d’analystes.