Twitter, un outil marketing gratuit et efficace

Publié le 16/04/2009 à 00:00

Twitter, un outil marketing gratuit et efficace

Publié le 16/04/2009 à 00:00

Par Jérôme Plantevin

Twitter est un site de microconversation (microblogage) qui permet à un internaute de décrire en une centaine de mots ce qu'il est en train de faire, de regarder, de manger, de penser ou encore, quels sites Internet ou quelles nouvelles ont retenu son attention. Ces courts messages s'appellent des tweets - des gazouillis, en français.

" Twitter, pour ceux qui savent l'utiliser intelligemment, est un des rares outils simples pour envoyer massivement et légalement de courts messages textes à partir de plusieurs plateformes : par Internet, bien sûr, mais aussi par des logiciels de messagerie instantanée comme GTalk, ou sur son appareil sans fil par messagerie texte ", dit Benoit Descary, président de DCE Solutions, une entreprise spécialisée en technologies mobiles.

" C'est là le grand intérêt. Twitter s'avère un puissant outil de marketing, et il est gratuit ", explique pour sa part Guy Kawasaki, un investisseur réputé en capital de risque de la Silicon Valley.

Une démarche rapide

Comment utiliser Twitter à des fins de marketing ? Rien de plus simple.

L'entrepreneur ouvre un compte sur Twitter.com et se trouve un nom d'usager accrocheur ou tout au moins pertinent en regard de son organisation, de ses produits et ses services.

Ensuite, le gros du travail commence. L'important est de réussir à créer une communauté fidèle de lecteurs Twitter (followers) à qui on communique ses promotions, ses plus récentes offres et des nouvelles sur l'entreprise.

Cette communauté doit bien sûr être représentative de la clientèle cible de l'entreprise, mais doit aussi compter un certain nombre d'influenceurs du Web. Il s'agit de ces internautes qui passent leur vie en ligne, qui font la pluie et le beau temps sur la Toile et influent sur plusieurs milliers de personnes par leurs écrits et leurs tweets.

Pour dénicher ces influenceurs, il suffit de consulter les classements des blogues les plus populaires et de ramasser les noms d'usagers Twitter des blogueurs. Une fois que ces influenceurs ont été repérés, on s'enregistre comme adepte (followers) à leur profil Twitter (grâce au bouton Follow).

Il convient aussi d'identifier parmi les adeptes de ces influenceurs les bons prospects et de suivre également leurs profils Twitter.

" Dans la plupart des cas, les internautes auprès de qui on s'est enregistré comme adepte en font de même avec vous; ainsi, votre communauté s'agrandit instantanément ", écrit sur son blogue Mike Volpe, vice-président, marketing, de HubSpot, une société de marketing de Boston.

Un nombre impressionnant d'adeptes Twitter peut être constitué de cette façon. Ne reste plus ensuite qu'à leur envoyer des messages marketing intéressants.

Compte tenu de la popularité de Twitter, il n'est pas étonnant que ce portail fasse l'objet de rumeurs d'acquisition par Google. Ce ne serait pas la première transaction entre les deux : il y a six ans, le président de Twitter, Evan Williams, a vendu à Google sa plateforme de blogues, Blogger.

En savoir plus:
Followers : Le nombre d'usagers Twitter qui vous suivent.
Updates : Le nombre de messages que vous avez transmis.
Following : Le nombre de profils Twitter que vous suivez.

À suivre dans cette section

À la une

À surveiller: AGF Management, Cascades, Costco

Que faire avec les titres d'AGF, Cascades et Costco? Voici quelques recommandations d’analystes.

Montréal et Québec, bientôt des zones rouges

Mis à jour à 09:32 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Le premier ministre François Legault pourrait en faire l’annonce à 17h30.

Dimanche, dernière journée de la PCU

Ottawa s’attend maintenant à ce que trois des quatre millions de prestataires de la PCU passent à l’assurance-emploi.