«Sans notre processus de recherche, on aurait été complètement dans le champ !» - Anny Saint-Pierre, de Première Moisson


Édition du 01 Novembre 2014

«Sans notre processus de recherche, on aurait été complètement dans le champ !» - Anny Saint-Pierre, de Première Moisson


Édition du 01 Novembre 2014

Par Claudine Hébert

Chez Première Moisson, on ne développe pas de nouveau pain, de dessert ou de produits pour gens sensibles au gluten sans préalablement faire des recherches auprès des consommateurs.

Les groupes de discussion ont guidé Première Moisson pour choisir le nom de la gamme de produits sans blé. « Au départ, on avait pensé à plusieurs noms : L’Autre choix, Énergie +, Mon Plan B et BléENmoins. Nos participants ont plutôt suggéré le

«Sans notre processus de recherche, on aurait été complètement dans le champ», a reconnu Anny Saint-Pierre, directrice principale du marketing chez Première Moisson, lors de la conférence Développement de produits + innovation, présentée par Les Affaires le 21 octobre.

Près de deux ans de recherches, en incluant de la veille stratégique, des groupes de discussion, des échanges de courriels, des tests en laboratoire et des tests de marché ont été nécessaires avant de lancer en mars 2013 la gamme Alternative. Il s'agit de produits conçus pour les gens sensibles au gluten, c'est-à-dire des produits sans blé, mais préparés dans un environnement pouvant tout de même en contenir.

Le processus de développement, dont Première Moisson préfère ne pas dévoiler les coûts, a valu le coup. En moins d'un an, l'entreprise a cumulé trois fois plus de ventes que ce qu'elle avait estimé au départ.

Les premières recherches ont d'abord permis à l'équipe de déterminer si Première Moisson devait aller de l'avant avec des produits 100 % sans gluten ou des produits pour gens sensibles au gluten, donc avec des traces possibles de blé. «Compte tenu de la faible proportion de gens vraiment intolérants au Québec [moins de 1 % de la population], Première Moisson a opté pour le développement de produits pour gens sensibles au gluten», a expliqué Anny Saint-Pierre. En fait, l'objectif était de pouvoir faire mieux que la concurrence : mettre en marché des produits savoureux avec de belles textures.

À la une

Bourse: Wall Street termine sans direction, craintes d'une récession

Mis à jour le 29/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de près de 150 points.

À surveiller: Couche-Tard, Air Canada, et Gildan

Que faire avec les titres d’Alimentation Couche-Tard, Air Canada et Vêtements de sport Gildan?

Les mythes de la table d’imposition

29/06/2022 | Thomas Gaudet

BLOGUE INVITÉ. Non, votre voisin n’est pas la référence en matière fiscale.