Réputation: les Québécois ont le pardon difficile


Édition du 25 Mars 2017

Les Québécois ont la mémoire longue. Et le pardon... disons, difficile. Ils peuvent aimer une entreprise pendant des années, l'aduler même. Et puis, à la moindre incartade, tout fout le camp. C'est le désaveu quasi immédiat. Et, bien souvent, pour longtemps.


Parlez-en aux dirigeants d'Air Miles, encore loin, très loin d'être sortis de l'auberge après le cafouillage monstre qui aura marqué les changements à sa politique d'échange de points. Ou encore à ceux de Volkswagen, ou de SNC-Lavalin, toujours parmi les sociétés les plus mal aimées, aux côtés des Bell et Enbridge.


C'est ainsi. Peu importe le faux pas d'une société et les efforts déployés à sa réparation, les Québécois lui en tiendront rigueur, explique Christian Bourque, vice-président recherche et associé principal de Léger. Comme si, toujours ancrés dans l'héritage judéo- chrétien, avant de consentir le moindre pardon, les Québécois ne pouvaient s'empêcher de la sanctionner, de lui faire la leçon en quelque sorte.

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Déficit commercial américain record en 2018

Mis à jour le 06/03/2019 | AFP

Le déficit commercial atteint même 891,3 milliards (+10,4 %), un record absolu.

Les jumelages linguistiques pour commerçants s'étendent aux banlieues

01/03/2019 | Martin Jolicoeur

Les villes de Laval, Longueuil et Brossard feront dorénavant partie du territoire visé par l'offensive linguistique.

À la une

La vente en ligne séduit les fabricants d'automobiles

Il y a 19 minutes | AFP

Après Tesla, Audi a annoncé en mars qu'elle testerait la vente en ligne en vue d'une généralisation en 2020.

Titres en action: Nike, Levi's, Boeing...

Mis à jour il y a 3 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

L'UE offre deux options pour reporter le Brexit et sortir de l'impasse

Il y a 15 minutes | AFP

Le 12 avril est le nouveau 29 mars.