Entrevue n°232: Antoine Couvreur, directeur de marque, St-Rémy Brandy


Édition du 24 Janvier 2015

Entrevue n°232: Antoine Couvreur, directeur de marque, St-Rémy Brandy


Édition du 24 Janvier 2015

Par Diane Bérard

«Pour croître, les marques d'alcool ciblent de nouveaux moments de consommation»- Antoine Couvreur, directeur de marque, St-Rémy Brandy

Petit, Antoine Couvreur a gagné son premier argent de poche en récupérant les bouteilles vides dans les restaurants. Jeune diplômé en commerce, il entre au Groupe Rémy Cointreau. Depuis 2009, il est responsable d'une des marques du groupe, le brandy St-Rémy. Je l'ai rencontré alors qu'il était de passage à Montréal.

Diane Bérard. - La marque St-Rémy existe depuis 1886. C'est un héritage à la fois riche et lourd...

Antoine Couvreur - Nous avons une très longue histoire. Lorsque nous créons un nouveau produit, il faut que ce soit légitime par rapport à nos origines et notre savoir-faire ancestral.

D.B. - Votre fameuse bouteille noire n'a pas changé...

A.C. - Vous vous trompez. Nous l'avons, très subtilement, mise au goût du jour. Ainsi, nous avons fait évoluer l'étiquette. Dernièrement, nous avons changé un peu la couleur de l'or ainsi que celle du beige pour les rendre plus contemporains et plus gourmands dans l'esprit du jour. Ce sont de petites touches pour accompagner la vie de la marque.

D.B. - St-Rémy ne propose que quatre produits. Comment comptez-vous augmenter vos revenus ?

A.C. - St-Rémy ajoute des produits au compte-gouttes. Il faut gérer la marque avec soin. Nous n'offrirons jamais dix ou vingt alcools. Notre croissance repose sur une combinaison de nouveaux moments de consommation - boire du brandy comme apéro -, de nouveaux modes de consommation - boire du brandy en cocktail -, de nouveaux marchés et, de temps en temps, de nouveaux produits très ciblés.

À la une

Bourse: Wall Street finit contrastée, nouveaux records pour Nasdaq et S&P 500

Mis à jour le 13/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le TSX est en baisse de 1,2% et Wall Street est mitigé.

À surveiller: Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resources

13/06/2024 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Dollarama, Manuvie et Canadian Natural Resourc? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 13 juin

Mis à jour le 13/06/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.