Logistique : se démarquer en se passant d'intermédiaire


Édition du 20 Février 2016

Comment parvenir à se distinguer dans un univers régi de plus en plus par les impératifs du commerce électronique ? Étonnamment, en reprenant le contrôle de ses activités de logistique !

Après des années d'analyses, c'est la difficile décision qu'a prise Meubles South Shore, de Sainte-Croix de Lotbinière, sur la rive sud de Québec. Une décision d'autant plus importante pour l'entreprise de 900 employés qu'elle s'inscrit à contre-courant des tendances actuelles de l'industrie. Dans le commerce du détail et l'industrie manufacturière en général, c'est une pratique courante depuis quelques années que de confier en sous-traitance la responsabilité des activités de logistique, de gestion des commandes et de distribution des articles vendus au moyen du Web.

Pour Sylvain Toutant, président de David's Tea, comme pour Marc DeSerres, président de la chaîne de magasins de produits artistiques du même nom, le service de logistique est une spécialité à part entière qui mérite d'être confiée à des spécialistes. À chacun son métier, ont-ils en somme indiqué à l'occasion d'une conférence sur le commerce électronique, organisée par le Groupe Les Affaires.

Peut-être bien. Mais pour Meubles South Shore, un des plus importants manufacturiers de meubles prêts à assembler en Amérique du Nord, le rapatriement des services de logistique est devenu la pierre angulaire d'une stratégie par laquelle il espère se démarquer de la concurrence (Sauder, Dorel, etc.) de façon importante.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Commerce en ligne: nouvelle aide pour 5000 détaillants

Mis à jour le 06/04/2021 | Catherine Charron

Québec et Ottawa investissent 18M$ dans une nouvelle initiative de soutien à la transformation numérique des PME.

Le Panier bleu veut offrir une plateforme transactionnelle aux détaillants

Le Panier bleu a présenté les premiers pas d'une initiative visant à offrir une alternative aux géants du web.

À la une

Régis Labeaume tire sa révérence

Régis Labeaume ne sollicitera pas un cinquième mandat à la mairie de Québec cet automne.

Construction: une entente possible d'ici le 21 mai?

Des entrepreneurs en construction croient toujours possible de s’entendre avec l’Alliance syndicale d’ici le 21 mai.

Montréal n'est pas en situation de crise du logement, selon Andrée Laforest

La ministre responsable de l’Habitation, Andrée Laforest, estime que Montréal ne vit pas de crise du logement.