Les grandes chaînes sont discrètes

Publié le 12/12/2009 à 00:00

Les grandes chaînes sont discrètes

Publié le 12/12/2009 à 00:00

Par André Dubuc

Les grandes chaînes de cafés avec lesquelles nous avons pris contact ont été discrètes à propos de leur plan d'expansion.

Second Cup n'a pas voulu élaborer sur sa stratégie au Québec. Sa porte-parole a tout de même indiqué que la chaîne était présente dans les marchés secondaires en Ontario, ce qui n'est pas le cas dans la Belle province, où l'enseigne reste cantonnée à Montréal et Québec.

Starbucks n'est pas plus bavarde, bien que la multinationale du café a ouvert cinq établissements à Québec et Lévis depuis 2007.

Café Suprême, qui appartient à John Essaris, le fils de James Essaris un des deux associés de Presse Café, priorise la rénovation de ses quatre restos de Québec. L'enseigne espère aussi ouvrir des points de vente dans la capitale et à Sept-Îles où elle compte déjà un établissement.

Quant à Tim Hortons, dont le succès des 387 restaurants force l'ensemble du secteur à se repositionner, son porte-parole David Morelli ne nous a pas rappelé.

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approchent.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.