« Être utile, c’est notre but. [Ce résultat], ça me dit que nous arrivons à répondre à un besoin »– Marie-Josée Lamothe, directrice générale, stratégie de marque de Google Canada et directrice générale de Google Québec


Édition du 14 Mars 2015

« Être utile, c’est notre but. [Ce résultat], ça me dit que nous arrivons à répondre à un besoin »– Marie-Josée Lamothe, directrice générale, stratégie de marque de Google Canada et directrice générale de Google Québec


Édition du 14 Mars 2015

Par Matthieu Charest

Marie-Josée Lamothe, directrice générale, stratégie de marque chez Google Canada et directrice générale de Google Québec. [Photo: Jérôme Lavallée]

Marie-Josée Lamothe, directrice générale, stratégie de marque chez Google Canada et directrice générale de Google Québec, commente la performance exceptionnelle de son entreprise, qui occupe la pole position pour la quatrième année consécutive.

Les Affaires – Quelles sont les clés de votre réussite ?

Marie-Josée Lamothe – Nous sommes toujours là quand les gens ont besoin de nous. Qu’ils cherchent les coordonnées d’une entreprise, ou qu’ils posent des questions sur leurs symptômes, on leur ouvre des portes. Et puis, nous favorisons le partage. Les gens savent très peu que notre plateforme YouTube est particulièrement populaire au Québec. Nous nous situons parmi les plus grands consommateurs de vidéos en Amérique du Nord, voire dans le monde. Nous sommes des gens très expressifs.

L.A. – Un des traits de Google, c’est son apparente simplicité. Pourquoi ?

M.-J.L. – Pour contribuer au bien-être, il ne faut pas que la technologie fasse peur, il faut qu’elle soit un outil convivial. Nous travaillons très fort pour rendre ça simple. Vous n’imaginez pas l’effort requis pour répondre à une question aussi simple que “où me faire couper les cheveux” !

L.A. – Quels gestes concrets posez-vous pour être à l’écoute des gens ?

M.-J.L. – Grâce aux recherches effectuées, nous pouvons comprendre leurs besoins. D’ailleurs, notre outil Google Trends [qui fait l’agrégat des tendances des recherches effectuées] est disponible pour le grand public. Et l’on s’engage beaucoup auprès de la communauté, en finançant des initiatives, comme avec la Maison Notman, ou en créant des programmes, comme Code for kids, qui enseigne les rudiments du codage aux jeunes. »

À lire aussi:
Le palmarès 2015 des entreprises les plus admirées


À la une

À surveiller: CGI, Canadien Pacifique et Stingray

Il y a 43 minutes | Charles Poulin

Que faire avec les titres CGI, Canadien Pacifique et Stingray? Voici quelques recommandations d’analystes.

Ode au libre-service

BLOGUE INVITÉ. «L’adage disant que la nécessité est la mère de l'invention prend ici tout son sens.»

Bourse: la technologie tire Wall Street à la hausse à l'ouverture

Mis à jour il y a 37 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a ouvert en hausse.