AAER a creusé sa perte au 3e trimestre

Publié le 11/12/2009 à 12:45

AAER a creusé sa perte au 3e trimestre

Publié le 11/12/2009 à 12:45

Par Denis Lalonde

AAER a progressé de 1,5 million de dollars au 3e trimestre. Photo: Bloomberg

Le fabricant québécois d’éoliennes AAER, qui a annoncé le 30 octobre la mise à pied de 34 employés pour préserver ses liquidités, a vu sa perte nette de gagner en altitude durant son 3e trimestre terminé le 30 septembre.

Pour le trimestre, AAER a fait état d’une perte nette de 5,53 millions de dollars, elle qui était de 4,04 millions de dollars à la période correspondante il y a un an.

La direction d’AAER soutient que la hausse s’explique par un accroissement des charges d'exploitation pour les activités de production à l'usine de Bromont, ainsi qu'à des retards dans la livraison, l'installation et la fabrication des éoliennes du projet Windland à Tehachapi, en Californie.

Les revenus du trimestre ont totalisé 5,4 millions de dollars, comparativement à 0,4 million de dollars il y a un an.

Financement

AAER a obtenu d’Investissement Québec un prêt de 5 millions de dollars à être réalisé en trois versements. De plus, la société dit négocier avec une maison de courtage dans le but de procéder à une émission d’actions dont le produit brut serait d’au moins 5 millions de dollars.

L’entreprise devait dévoiler ses résultats financiers le 1er décembre, mais a décidé d’en reporter la publication dans l’attente d’un financement potentiel. Depuis ce temps, les transactions sont suspendues sur le titre, qui vaut 13 cents à la Bourse de croissance TSX.

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approche.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.