Usinage numérique HB vise l'international

Publié le 25/04/2019 à 14:50

Usinage numérique HB vise l'international

Publié le 25/04/2019 à 14:50

Un pick-up gris avec des chenilles

La PME a aussi fait l’acquisition de Zone PowerTrack en 2018, fabricant de chenilles pour Jeep et camionnettes. (Photo: courtoisie)

PME DE LA SEMAINE. Un chiffre d’affaires qui devrait frôler les 3 millions de dollars en 2019. Une équipe de seize personnes. Près du quart des produits exportés à l’international. Un carnet de commandes qui déborde… Si l’on avait dit tout cela à Hermel Bujold quand il a lancé Usinage numérique HB, il n’y aurait pas cru !

Pourtant, depuis quatorze ans, la PME de Dolbeau-Mistassini vogue sur la croissance.

C’est avec l’aide du Centre local d’emploi et d’un investissement de 60 000 $ de son entourage que le machiniste s’est lancé en affaires en 2005, alors que son ancien employeur avait mis la clé sous la porte.

« Je suis allé voir une institution financière qui m’a dit non. J’étais bien déçu, mais j’ai sauté [sur] le téléphone pour demander de l’aide à mes proches, ce qui m’a permis d’acheter ma première machine et du matériel de bureau. » Pour Hermel Bujold, la voie à suivre était claire : il fallait miser sur l’usinage numérique de haute précision.

Le fondateur avait visé juste : depuis, l’entreprise qui usine des pièces pour différentes industries, comme les mines, le transport ou la foresterie, ne cesse de croître.

« Aujourd’hui, nous sommes une équipe de 16 personnes et nous fonctionnons de jour et de soir ! » La demande est telle que la compagnie s’est installée dans une usine bâtie sur mesure en 2013. Vite à l’étroit, la PME a ajouté une deuxième adresse à peine quatre ans plus tard.

« Heureusement, des gens d’expérience m’avaient conseillé d’acheter deux terrains, au cas où», raconte l’homme d’affaires.

Vers la diversification

Cette deuxième usine a permis à Usinage numérique HB, aujourd’hui propriété de trois actionnaires, d’offrir un service d’assemblage mécanique, ce qui était physiquement impossible auparavant.

Pour se diversifier, la PME développe ses propres produits, comme le Rapid Strap. Ce dispositif, breveté au Canada et aux États-Unis, permet aux camionneurs d’enrouler leurs sangles à l’aide d’une perceuse, ce qui rend l’opération plus rapide et plus facile. « Dès que nous avons présenté le Rapid Strap dans des foires, il y avait attroupement », explique le fondateur.

Après avoir pris le temps de bien tester le dispositif, Hermel Bujold est maintenant prêt à mettre le pied sur l’accélérateur pour conquérir le marché. Lors de son entrevue avec le journal Les Affaires, il s’apprêtait justement à s’envoler vers le Mid-America Trucking Show, aux États-Unis, l’un des plus importants événements du genre.

Plusieurs machines dans un hangar

L'une des deux usines de Usinage numérique HB (Photo: courtoisie)

La PME a aussi fait l’acquisition de Zone PowerTrack en 2018, fabricant de chenilles pour Jeep et camionnettes permettant de rouler dans la vase, le sable, la neige, etc. Depuis, le produit a été vendu dans plusieurs pays. Même Médecins sans frontières l’utilise pour chausser ses véhicules sillonnant l’Afrique.

Aujourd’hui, la PME tente d’augmenter sa force de vente, notamment en Europe, pour ce produit distinctif.

Même si ces créneaux restent à renforcer, Usinage numérique HB fonctionne à plein rendement. « J’ai vite compris qu’il ne fallait pas refuser de commandes, mais plutôt trouver des moyens de répondre aux besoins des clients. Je me suis développé un réseau qui pouvait m’aider », raconte le copropriétaire.

Toutefois, pour limiter la sous-traitance, Usinage numérique HB mise aussi sur la technologie. D’ailleurs, Québec et Ottawa ont accordé 158 000 $ et 200 000 $, des sommes remboursables, à l’entreprise pour faire l’acquisition d’un centre d’usinage et de systèmes de contrôle de la qualité.

Un investissement total de 667 000 $ permettant de maintenir le cap sur la qualité et le respect des échéanciers. Car il s’agit non seulement de marques de commerce de la compagnie, selon Hermel Bujold, mais aussi d’atouts essentiels pour que la PME puisse conserver sa place dans ce domaine hautement compétitif.

Usinage numérique HB en quelques chiffres:

- Nombre d’employés : 16

- Chiffre d’affaires : près de 3 M$ (projection pour 2019)

- Année de création : 2005

- Marchés desservis : l’Amérique du Nord et le reste du monde

- Siège social : Dolbeau-Mistassini

- Objectifs pour la prochaine année : maintenir le cap sur la qualité et le respect des échéanciers tout en développant le marché pour les produits de l’entreprise, comme le Rapid Strap et le Zone PowerTrack

 

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Démystifier les formes d'accompagnement

Édition du 20 Juillet 2019 | Benoîte Labrosse

MENTORAT, PARRAINAGE ET COACHING. Quel genre de relation désignent exactement les termes mentorat, coaching ...

Un passage obligé pour les entrepreneurs?

Édition du 20 Juillet 2019 | Benoîte Labrosse

MENTORAT, PARRAINAGE ET COACHING. Les programmes pour entrepreneurs se multiplient. Est-ce que cela signifie qu'un ...

Les multiples facettes du parrainage

Édition du 20 Juillet 2019 | Benoîte Labrosse

MENTORAT, PARRAINAGE ET COACHING. Au Québec, le parrainage est un terme fourre-tout qui regroupe plusieurs ...