Un producteur de cannabis canadien veut s'inscrire à la Bourse de New York

Publié le 08/01/2019 à 14:30

Un producteur de cannabis canadien veut s'inscrire à la Bourse de New York

Publié le 08/01/2019 à 14:30

Par La Presse Canadienne
Une feuille de cannabis sur un lit de billets américains

[Photo:123rf]

Le producteur de cannabis autorisé CannTrust Holdings a indiqué mardi avoir demandé l’inscription de ses actions ordinaires à la Bourse de New York.


La société de marijuana de Vaughan, en Ontario, est la dernière en date à chercher une inscription boursière au sud de la frontière dans l’espoir d’accéder à une base d’investisseurs plus large.


Canopy Growth a récemment inscrit ses actions sur le Nasdaq et Aurora Cannabis, à la Bourse de New York. Hexo a également déposé une demande d’inscription à la cote de la Bourse de New York.


Russell Stanley, analyste chez Beacon Securities, a indiqué que les actions de seulement cinq producteurs canadiens autorisés étaient actuellement négociées sur des marchés boursiers américains.


Selon M. Stanley, une inscription sur le parquet new-yorkais augmenterait considérablement le profil et l’audience des investisseurs de CannTrust.


CannTrust a précisé que sa demande d’inscription à la cote de la Bourse de New York était conditionnelle à l’approbation de la Bourse et à la satisfaction de toutes les exigences en matière d’inscription et de réglementation.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.