Un nouvel accélérateur à Laval

Publié le 03/04/2023 à 16:14

Un nouvel accélérateur à Laval

Publié le 03/04/2023 à 16:14

Par Emmanuel Martinez

«Cette vision est un catalyseur de croissance pour nos entreprises qui font face à de nombreux défis et nous souhaitons les accompagner», a déclaré le maire de Laval, Stéphane Boyer, vendredi. (Photo: Courtoisie)

Un nouvel accélérateur appelé TerroX voit le jour à Laval. Dirigé par Laval économique, cet instrument a comme mission d'accompagner des entreprises en précommercialisation dans le domaine de l'intelligence artificielle des objets et de la réalité augmentée. 

La nouvelle a été divulguée vendredi, mais elle avait été un peu éclipsée par l’annonce du nouveau hub d’innovation d’envergure internationale au centre-ville de Montréal, l'Espace Ax-C, financé en majeure partie par le gouvernement du Québec.

TerroX accueillera une première cohorte dans le secteur manufacturier cette année. Sa naissance s’accompagne aussi d’un partenariat entre Laval économique et Plug and Play Tech Center, une plateforme d'innovation de la Silicon Valley qui a déjà parrainé 50 000 start-ups. L’Américaine offrira ainsi aux jeunes pousses un accès à son réseau mondial, qui comprend des multinationales, du capital de risque, des universités et des agences gouvernementales.

Afin de stimuler l’innovation et les investissements sur son territoire, Laval économique a également présenté les six filières qu’elle compte prioriser : 1 – Les technologies décarbonées; 2 – L’éminence grise; 3 - Le manufacturier; 4 - La mobilité durable; 5 – La vente au détail; 6 – L’agroalimentaire.

«Pour saisir les opportunités qui s'offrent à elles, les entreprises lavalloises doivent impérativement se transformer, a affirmé Lidia Divry, directrice de Laval économique, par communiqué. Pour ce faire, elles doivent procéder à des expérimentations menant à de nouvelles idées, qui se transformeront en innovations.»

 

Contrer la pénurie de main-d'oeuvre

Ces initiatives s’inscrivent dans un plan stratégique des autorités lavalloises afin de favoriser le progrès des entreprises dans leur municipalité.

«Cette vision est un catalyseur de croissance pour nos entreprises qui font face à de nombreux défis et nous souhaitons les accompagner, a déclaré le maire de Laval, Stéphane Boyer. Elle permettra aussi de mettre en place des projets structurants, pour ainsi confirmer l'attractivité de Laval comme un moteur important de développement économique et en tant qu'un terreau d'expérimentations incontournable au Québec.»

Afin de donner un coup de pouce aux entreprises lavalloises qui souffrent d’un manque de main-d’œuvre, une première stratégie en ce sens a été présentée vendredi. Elle comprend un plan d’action sur trois ans doté d’un budget de 2,25 millions $.  Cette initiative vise à ce qu’environ 600 employeurs lavallois puissent pourvoir 1000 postes vacants et retenir 2000 travailleurs.

À la une

Nos exportations à risque en France malgré l'AECG

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.