Taxe carbone: le fédéral veut aider les petites entreprises

Publié le 04/03/2019 à 17:22

Taxe carbone: le fédéral veut aider les petites entreprises

Publié le 04/03/2019 à 17:22

Par La Presse Canadienne
Quelqu'un signe un document.

(Photo: 123RF)

Le plan du gouvernement fédéral visant à alléger le fardeau de la « taxe sur le carbone » imposée aux petites entreprises comprendra des remboursements destinés à couvrir une partie des coûts liés aux améliorations écoénergétiques.

La ministre fédérale de l’Environnement, Catherine McKenna, a lancé lundi matin une vaste tournée sur cette tarification du carbone dans un magasin Canadian Tire de sa circonscription d’Ottawa-Centre. Elle a déclaré que les derniers détails du plan sont actuellement finalisés, en consultation avec des associations de gens d’affaires.

Mme McKenna a indiqué lundi qu’elle avait instruit son ministère que le plan devrait inciter les entreprises à investir dans des projets d’efficacité énergétique. La ministre souhaite que le programme ne soit pas trop bureaucratique, et qu’il permette aux entreprises d’obtenir rapidement leur aide financière.

Un responsable a confirmé plus tard que ce plan prévoira des remboursements.

Ottawa commencera à imposer un prix sur le carbone le 1er avril en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et au Nouveau-Brunswick, les quatre provinces qui n’ont pas mis en place leur propre régime de tarification des émissions de gaz carbonique.

La « taxe fédérale » sera de 20 $ la tonne cette année, et augmentera de 10 $ chaque année jusqu’à ce qu’elle atteigne 50 $ la tonne en 2022. À ce moment-là, les libéraux, s’ils sont réélus, promettent de réévaluer le programme pour déterminer ce que sera le prix d’une tonne d’émissions.

Le gouvernement s’attend à recueillir 2,3 milliards $ au cours des 12 prochains mois dans les quatre provinces où la taxe sera imposée. Mme McKenna a promis que chaque sou serait retourné aux provinces.

Environ 90 % iront aux particuliers lorsqu’ils remettront leur déclaration de revenus, dans les semaines à venir. Les 10 % restants sont destinés aux petites entreprises, municipalités, hôpitaux, universités et communautés autochtones afin de couvrir ce qu’ils ne peuvent pas refiler aux consommateurs par le biais de prix et de tarifs plus élevés.

Le gouvernement prévoit accorder au moins 1,46 milliard $ sur cinq ans aux petites et moyennes entreprises, dont 155 millions $ au cours de l’exercice commençant le 1er avril. Les hôpitaux, les municipalités et les autres organismes communautaires se partageront au moins 727 millions $ sur cinq ans, dont 73 millions $ en 2019-2020.

Les libéraux espèrent détourner au moins une partie de l’attention médiatique, centrée ces jours-ci sur l’affaire SNC-Lavalin, et souhaitent mettre l’accent sur le changement climatique en vue de la prochaine campagne électorale.

Tournée et publicités

Mme McKenna consacrera la majeure partie du mois de mars à la promotion des paiements d’incitatifs climatiques pour les particuliers, qui vont de 128 à 305 $ pour un adulte célibataire, et de 256 à 609 $ pour une famille de quatre personnes.

Les paiements varient d’une province à l’autre en fonction des différentes sources d’énergie; les familles de la Saskatchewan paient un prix plus élevé, principalement parce qu’elles tirent la majeure partie de leur électricité du charbon.

Justin Trudeau devait participer à la première journée de cette tournée de promotion, mais une tempête de neige dans l’Île-du-Prince-Édouard a reporté le vol du premier ministre, qui a dû annuler sa visite dans une famille de Mississauga. M. Trudeau devait toujours participer à un rassemblement en soirée à Toronto, en compagnie de Mme McKenna.

Les libéraux lancent aussi dans les quatre provinces touchées une série de publicités à la radio sur la tarification du carbone et les remboursements.

« Le changement climatique est un problème réel et sérieux », soutient le premier ministre Trudeau dans les annonces. « Nous avons un plan solide pour le combattre, un programme soutenu par des scientifiques et des économistes chevronnés. Il oblige les pollueurs à payer et remet l’argent aux citoyens. »

Le porte-parole du Parti libéral, Braeden Caley, a assuré que le rassemblement et les publicités étaient prévus depuis des mois, bien avant la controverse sur SNC-Lavalin.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

La cybersécurité, principal frein à la croissance en ligne, selon une étude

«J'ai déjà vu des PME fermer pendant deux semaines à cause d'une attaque informatique en provenance de l'extérieur.»

Copper Branch veut se ramifier partout dans le monde

13/06/2019 | Anne-Marie Luca

PME DE LA SEMAINE. «On veut vraiment exporter la marque et prendre le contrôle du marché».

À la une

Trois comportements qui peuvent faire de l'introverti un meilleur patron aux yeux de l'extraverti

11:22 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. L’introverti a un style de gestion qui a un impact majeur auprès de ses subordonnés.

À surveiller: Citigroup, Russel Metals et Eldorado Gold

09:15 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Citigroup, Russel Metals et Eldorado Gold ? Voici quelques recommandations qui pourraient ...

Bourse: Wall Street prend une pause vers midi

09:47 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses sont en pleine saison des résultats.