Purkinje: la technologie au coeur du système de santé

Publié le 14/03/2019 à 14:36

Purkinje: la technologie au coeur du système de santé

Publié le 14/03/2019 à 14:36

Un médecin utilisant une tablette électronique.

(Photo: 123rf.com)

PME DE LA SEMAINE. Alors que l’ancien ministre de la Santé, Gaétan Barrette, avait fermé le marché pour l’implantation du dossier clinique informatisé (DCI), le nouveau gouvernement a fait volte-face et a permis à quatre entreprises de vendre leur solution aux hôpitaux. Une excellente nouvelle pour Purkinje, seule compagnie privée du Québec du lot, qui entrevoit les prochaines années avec optimisme.


Ainsi, si Québec prévoyait implanter le DCI développé par le CHU de Québec (Cristal-Net) dans tous les hôpitaux de la province, le nouveau gouvernement caquiste a plutôt décidé d’ouvrir la porte aux trois autres logiciels déjà sur le marché, soit OACIS (de la compagnie canadienne TELUS Santé), QuadraMed (de la compagnie américaine Harris Healthcare) et DCI Purkinje.


Un soulagement pour la PME montréalaise. «Tous les efforts que nous avons mis pour développer une solution technologique répondant aux plus hautes normes internationales vont pouvoir porter fruit. Déjà, quand on fait des présentations, la réaction est excellente», affirme François Carignan, président-directeur général de Purkinje.


En effet, l’entreprise n’a jamais cessé d’investir dans la recherche et le développement pour améliorer son DCI, notamment en créant une solution web, conçu pour fonctionner dans l’infonuagique. Sans compter que l’équipe a intégré quelque 75 fonctions à sa solution, soit plus que la concurrence, affirme le PDG. «Selon les standards mondiaux, il y a sept niveaux de DCI. Le nôtre se classe à 6,5 sur sept, alors que les solutions proposées par nos compétiteurs tournent plutôt autour de 3 ou de 3,5 », affirme-t-il. Actuellement, l’entreprise met donc les bouchées doubles pour faire connaître son produit — ainsi que ses avantages — aux hôpitaux qui auront à choisir d’ici peu.


La diversification: la clé du succès


Si la compagnie a pu se maintenir sur la voie de la croissance malgré la fermeture temporaire du marché, c’est qu’elle a élargi son territoire, remportant notamment des appels d’offres avec l’armée canadienne et les prisons fédérales. Mais c’est surtout avec un porte-folio diversifié que la PME établie depuis plus de 40 ans à Montréal a réussi à minimiser les risques. En plus des produits spécialisés pour les hôpitaux et les cliniques, plusieurs solutions administratives complètent cette offre. «Par exemple, notre logiciel de facturation à la RAMQ est actuellement utilisé par 6 000 des 21 000 médecins, ce qui représente 28% d’entre eux. Nous sommes donc les leaders sur le marché», dit François Carignan.


Leur solution pour assurer «l’interopérabilité» entre les différents systèmes informatiques dans les hôpitaux leur a également permis de remporter un appel d’offres en 2017, en association avec la compagnie française de télécommunications Orange. Ainsi, tous les établissements de santé publics du Québec implanteront leur solution technologique qui permet à tous les logiciels d’un hôpital d’échanger des données. La plate-forme créée donc le lien entre les différents systèmes informatiques.


Si d’autres produits du genre existent sur le marché, cet «engin d’interface» se distingue puisqu’il est possible de le configurer en répondant à des questions, plutôt qu’en le programmant avec du code. «Un technicien avec un minimum de formation peut le faire», explique François Carignan. Un gros plus alors que les programmeurs sont une denrée rare et… chère!


Purkinje continue d’innover et travaille actuellement sur un nouveau produit, qui devrait être mis en marché d’ici un an et demi, ajoute son PDG. Sans compter que la PME prévoit acquérir certaines entreprises innovantes pour compléter son portefeuille. Autant d’actions qui permettront à cette compagnie, qui a quadruplé son chiffre d’affaires en 10 ans, de maintenir une croissance de 25% à 30% par année. Un défi de taille!


 


Purkinje en chiffres


Nombre d’employés: 150


Chiffre d’affaires: nd


Année de création: 1976


Marchés desservis: Québec et Canada


Emplacement du siège social: Montréal


Objectifs pour la prochaine année: Bien se positionner dans les hôpitaux avec leur DCI et continuer de gagner des parts de marché avec la solution de facturation pour les médecins

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.