Plus de travailleurs syndiqués au Québec en 2018

Publié le 19/02/2019 à 14:39

Plus de travailleurs syndiqués au Québec en 2018

Publié le 19/02/2019 à 14:39

Par La Presse Canadienne
Une assemblée syndicale.

Une assemblée syndicale. (Photo: 123rf.com)

Le nombre d'employés syndiqués a crû au Québec en 2018, contrairement à une certaine croyance populaire.

L'Annuaire québécois des statistiques du travail, dévoilé par l'Institut de la statistique du Québec, précise en effet qu'en 2018, le Québec comptait 12 900 employés syndiqués de plus qu'en 2017. Il s'agit d'une augmentation de 0,9% entre les deux années.

Au total, le Québec comptait donc 1 419 700 employés syndiqués en 2018. 

Pour toute la décennie 2008-2018, il s'agit d'une augmentation de 8,5%, le nombre d'employés syndiqués étant passé de 1 308 600 à 1 419 700.

Au cours d'une entrevue avec La Presse canadienne, Marc-André Demers, analyste en statistiques du travail à l'Institut de la statistique, a toutefois placé ces chiffres en perspective. Le taux de présence syndicale, lui, reste stable, car même si le nombre d'emplois syndiqués a effectivement crû, le nombre d'emplois non syndiqués a crû davantage.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

À surveiller: Banque Royale, Lowe's et BlackBerry

09:08 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Banque Royale, Lowe’s et BlackBerry? Voici quelques recommandations d'analystes.

Facebook recrute des journalistes: pas de révolution attendue pour les médias en crise

Il y a 11 minutes | AFP

La décision de Facebook ne suffira pas à révolutionner un secteur des médias en crise, préviennent des analystes.

10 choses à savoir jeudi

Votre Internet est trop rapide pour rien. Lyft au Canada mais pas au Québec? Cette IA tricote comme votre grand-mère!