Passion Café devient carboneutre

Publié le 11/04/2019 à 14:30

Passion Café devient carboneutre

Publié le 11/04/2019 à 14:30

Devenir écoresponsable permet à la chaîne Passion Café de Chicoutimi de se démarquer de la forte concurrence dans le secteur de la restauration et des cafés.

PME DE LA SEMAINE. Dans la lande forestière, au nord du Lac-Saint-Jean, 765 arbres ont été plantés au nom de Passion Café. C’est ainsi que la petite chaîne de cafés indépendants compense l’empreinte carbone qu’elle génère par le café et le lait qu’elle a vendus en 2018, dans ses quatre succursales.


En 2017, la chaîne a vendu 14,6 tonnes de café et 27 000 litres de lait, ce qui a généré une centaine de tonnes de CO2, selon les données de Carbone Boréal, la chaire de recherche en développement durable de l’Université du Québec à Chicoutimi.


« L’organisme a calculé que, de la cueillette jusqu’à la torréfaction, un kilogramme de café vert dégage environ cinq kilogrammes de CO2 », explique Charles Philippe Tremblay, président de Tégesco, groupe propriétaire de la chaîne. L’entreprise saguenéenne a déboursé 3 000 $ afin que Carbone Boréal puisse procéder à la plantation, et s’engage à le faire pour compenser sa consommation de l’année courante. « J’ai appris qu’il existe beaucoup d’hectares où rien ne pousse, parce qu’il y a eu des feux ou des insectes ravageurs. Alors la productivité dans ces coins est très mauvaise. C’est dans ces forêts dénudées que les arbres sont plantés », raconte M. Tremblay


« On s’est dit que devenir carboneutre pouvait non seulement intéresser les consommateurs, mais correspondait aussi à nos valeurs. » Devenir écoresponsable permet également à la chaîne de se démarquer de la forte concurrence dans le secteur de la restauration et des cafés. « Je n’ai trouvé aucune autre chaîne carboneutre, et c’est la raison pour laquelle je peux dire qu’on est la première du Québec à offrir du café carboneutre », précise M. Tremblay.


Vers une croissance tranquille


Passion Café n’a pas toujours été une chaîne. Fondé en 1996, le café a été franchisé après avoir été vendu en 2011, pour quelques centaines de milliers de dollars, au groupe Tégesco, un propriétaire d’immeubles commerciaux.


Le groupe a ensuite ouvert, en 2012, une deuxième succursale, à Jonquière. Deux autres franchises ont depuis été implantées, cette fois par des acheteurs externes, l’une à Boucherville, en 2015, et l’autre à Chicoutimi, en 2017.


« On ne veut pas se prendre pour Van Houtte, souligne M. Tremblay. Notre ambition de croissance est modérée. Donc ce n’est pas de couvrir le Canada, mais plutôt des territoires où les gros joueurs sont plus ou moins présents. »


Passion Café en quelques chiffres


Année de création : 1996


Nombre de succursales : quatre


au total, dont deux franchises appartenant au groupe Tégesco


Nombre d’employés : 42, dont 25 dans les franchises appartenant au groupe Tégesco


Chiffre d’affaires annuel : 2,1 M $ pour les quatre succursales


Marchés desservis : le Québec


Siège social : Chicoutimi


Défi : se démarquer, parce qu’il existe énormément de concurrence dans le secteur de la restauration et des cafés.


Objectif pour l’année à venir : positionner la chaîne Passion Café comme la première chaîne au Québec à offrir du café carboneutre, offrant également une cuisine traditionnelle revisitée avec des options végétariennes et végétaliennes, des produits locaux et une boutique avec une grande variété de cafés en grains.


 

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour il y a 29 minutes | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.

À surveiller: CP, TFI et Stryker

Que faire avec les titres de CP, TFI et Stryker?

10 choses à savoir mercredi

La CIA sur Instagram, la viande végétale de Beyond Meat chez IGA, une exposition pour comparer les pollutions urbaines.