L'IA au service des Habitations Jutras

Publié le 21/03/2019 à 14:38

L'IA au service des Habitations Jutras

Publié le 21/03/2019 à 14:38

Un homme assis derrière un bureau sourit.

(Photo: courtoisie)

PME DE LA SEMAINE. L’intelligence artificielle fait désormais partie de la stratégie de vente des Habitations Jutras. L’entreprise de promotion et de construction d’habitations résidentielles a terminé en février l’intégration de Zoho One, un logiciel dont les algorithmes permettent de prédire les probabilités de ventes.

« Il n’y a rien que ce système ne fait pas, raconte Carl Jutras, le fondateur de la compagnie de Drummondville. Il analyse chaque interaction avec nos clients, comme les échanges courriel, téléphoniques et sur nos réseaux sociaux, puis il quantifie la probabilité qu’ils signent avec nous, et dans combien de temps. »

Le logiciel comptabilise également les données démographiques accumulées depuis la fondation de l’entreprise en 2014, notamment l’âge et le sexe, pour ensuite coter l’acheteur potentiel sur 100. C’est alors que le vendeur pourra décider quelle priorité accorder à quel client.

« Chacun d’eux est important. Par contre, on travaille dans le bon ordre, c’est-à-dire que l’on accorde la priorité à celui dont la cote monte à 95 %, parce que c’est imminent : il s’attend à ce qu’on lui tende le stylo pour signer. L’acheteur à 20 %, on va plutôt le traiter en deuxième temps », illustre l’entrepreneur de 29 ans.

En 18 mois, une somme de 55 000 $ a été investie pour intégrer le système CRM (Customer Relationship Management) et former les employés. Pour le vendeur, ce logiciel représente un deuxième avis, ce qui change complètement la donne en matière de taux de conversion des clients lequel est passé de 20 % à 69 % en trois mois.

Exportation intelligente

L’utilisation d’une intelligence artificielle sert non seulement d’outil pour améliorer l’efficacité, mais de levier pour atteindre de nouveaux marchés. Et ce, sans décupler le nombre d’employés.

« À neuf, on est capable d’être autosuffisant jusqu’à 16 millions de dollars de chiffre d’affaires, note M. Jutras, dont l’entreprise comptait 8 M$ en 2018. Donc, concrètement, un vendeur génère le même chiffre d’affaires que trois, mais sans travailler trois fois plus, parce que son temps est beaucoup mieux réparti. »

Pour exporter ses services à l’extérieur du Centre-du-Québec, notamment en Montérégie et en Estrie, l’entreprise a investi 400 000 $ en amélioration continue, en développement d’outils de gestion et en formation.

« Maintenant que notre structure est solide, nous pouvons évaluer d’autres marchés cibles et promouvoir nos services, afin de maintenir notre croissance », conclut M. Jutras.

Habitations Jutras en quelques chiffres

– Année de création : 2014

– Nombre d’employés : 9

– Chiffre d’affaires annuel : 8 M$ en 2018

– Objectif de croissance : 12 M$ en 2019

– Marchés desservis : Centre-du-Québec (80 %) et Montérégie (20 %).

– Emplacement du siège social : Drummondville

– Objectif pour l’année à venir : exporter les services en Montérégie et en Estrie.

 

À la une

Le capteur infaillible de LeddarTech

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. LeddarTech s’apprête à prendre d’assaut le marché mondial des voitures...

Le PACME profite à Edgenda

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) annoncé...

Optel veut géolocaliser la pandémie

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Groupe Optel lutte contre la pandémie à sa manière.