Les priorités de Selena Lu, nouvelle présidente de la JCCM

Publié le 05/06/2018 à 16:20

Les priorités de Selena Lu, nouvelle présidente de la JCCM

Publié le 05/06/2018 à 16:20

Par Denis Lalonde

Selena Lu est la nouvelle présidente de la JCCM. (Photo: courtoisie)

Selena Lu est la nouvelle présidente de la Jeune chambre de commerce de Montréal (JCCM).

Mme Lu, qui entrera en poste le 1er juillet prochain est avocate en droit commercial chez Lapointe Rosenstein Marchand Melançon. Elle a auparavant été présidente de l'Association des jeunes professionnels chinois et asiatiques. Elle a siégé à plusieurs CA, dont celui de la Caisse Desjardins De Lorimier-Villeray et de la Société du Jardin de Chine de Montréal.

La nouvelle dirigeante de la JCCM est présentement membre du conseil d'administration du Festival Mode & Design, du Musée national des beaux-arts du Québec et du Collège des administrateurs de sociétés. En 2016, Mme Lu a été finaliste dans la catégorie «Leadership au féminin» des Grands Prix de la relève d'affaires du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec.

«Les priorités que je veux mettre de l’avant sont l’entrepreneuriat, la place et le leadership des femmes en affaires, la persévérance scolaire, le développement durable et la rétention des employés qualifiés à Montréal», dit-elle.

À 34 ans, la maman d’une fille de six mois souhaite par exemple s’attaquer au fait que peu de dirigeantes puissent s’offrir un congé de maternité. «Les dirigeantes de PME de deux ou trois employés vont parfois se verser des dividendes plutôt qu’un salaire. Sans salaire, elles n’ont pas accès au Régime québécois d’assurance parentale (RQAP). Je trouve ça aberrant et si on pouvait changer ça, ce serait un gros pas en avant», explique-t-elle.

En plus de ses cinq priorités, Selena Lu veut que la JCCM demeure incontournable pour la relève en affaires. Elle dit vouloir encourager les membres à s’impliquer activement dans les événements de l’organisation: «Aller dans un cocktail et donner des cartes d’affaires, pour moi, ce n’est pas significatif. Pour avoir un impact, il faut donner de son temps. Quand on s’investit à 100% dans un projet, c’est à ce moment qu’on bâti un réseau qui a de la valeur et qu’on laisse notre marque», croit-elle.

Selena Lu succède à Nicolas Duvernois, qui part après un règne de 18 mois à la tête de l’organisation qui compte 1600 membres.

À la une

Appel aux candidatures: Chapeau les PDG!

20/07/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

Julien Depelteau, le résilient: contourner les nombreuses tuiles

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! Le patron de Flexpipe a su rebondir malgré toutes les tuiles qui lui sont tombées sur la tête.

Mélanie ­Paul, l'audacieuse: déployer son «Plan ­Sud»

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! L'entrepreneure innue a rebrassé ses cartes pour accélérer sa diversification.