Les milléniaux de partout sur la planète craquent pour Montréal

Publié le 01/03/2018 à 09:10

Les milléniaux de partout sur la planète craquent pour Montréal

Publié le 01/03/2018 à 09:10

Par Alain McKenna

Montréal, ville de milléniaux. (Photo: Getty)

La métropole québécoise arrive au second rang d’un classement comparant la qualité de vie de 110 villes selon la génération montante.

Logement abordable, ouverture culturelle, vie nocturne active… Voilà seulement quelques points sur lesquels Montréal n’a rien à envier aux autres grandes villes ailleurs dans le monde, à l’exception peut-être de Berlin, selon la deuxième édition d’un classement mondial annuel des villes préférées des milléniaux, effectué par le moteur de recherche spécialisé en immobilier Nestpick.

Avec Montréal (2e), Toronto (5e) et Vancouver (6e) dans les dix premiers résultats, le Canada est pour ainsi dire le pays préféré des jeunes adultes, confirme par ailleurs cette étude. «De nos jours, il est possible d’aller vivre et travailler n’importe où dans le monde. Nous croyons qu’un tel palmarès permet d’en apprendre un peu plus sur ce qui permettra aux villes intéressées de se rajeunir, en attirant les plus jeunes générations», explique Ömer Kücükdere, directeur général de Nestpick.

Ce classement évalue séparément des données touchant au secteur des affaires et du travail, au coût de la vie et des études supérieures, à la culture et aux loisirs, puis à l’ouverture à l’immigration et aux libertés individuelles plus générales, telles que perçues par les répondants à ce sondage en ligne. La méthodologie expliquant la pondération de ce palmarès est expliquée sur le site de Nestpick, mais ignore la représentativité de l’échantillon de répondants.

Ce qu’on sait, par contre, c’est que Montréal se distingue par son volet culturel et social, plutôt que par son écosystème entrepreneurial, qui n’a pas la même réputation auprès des milléniaux que des villes comme New York, San Francisco ou Londres.

«Ces jeunes professionnels paraissent peut-être plus exigeants, mais ils en redonnent aussi beaucoup au point de vue économique. Ces villes gagnent à développer leur magnétisme envers les milléniaux», assure M. Kücükdere. Les entreprises qui souhaitent attirer de nouveaux employés provenant de l'étranger peuvent aussi faire valoir ces qualités toutes montréalaises...

À suivre dans cette section


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Les milléniaux plus riches que les X!

18/04/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Leurs revenus sont nettement plus élevés. Mais aussi leurs dettes, selon Statistique Canada...

Les milléniaux sont-ils vraiment des leaders différents?

23/01/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. La génération montante assume de plus en plus de responsabilités. Et c'est tant mieux!

À la une

Bourse: Wall Street en net recul, craignant le coronavirus

Mis à jour le 27/01/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a fini nettement dans le rouge lundi, craignant le coronavirus chinois.

Titres en action: Barrick Gold, Encana (Ovintiv), Domtar...

27/01/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

LG G8X Dual Screen: deux écrans, deux fois plus de... de quoi au juste?

27/01/2020 | Alain McKenna

BLOGUE. Ils ne se plient pas, ce qui est bien. Mais Android n’est pas très flexible non plus...