La Caisse de dépôt veut accélérer la transformation numérique des PME

Publié le 10/03/2021 à 07:00

La Caisse de dépôt veut accélérer la transformation numérique des PME

Publié le 10/03/2021 à 07:00

Par Denis Lalonde
Kim Thomassin

«La technologie ne doit pas se limiter à un secteur, mais elle doit se déployer dans l’ensemble de l’organisation», affirme Kim Thomassin, première vice-présidente et cheffe des Placements au Québec et de l’Investissement durable à la CDPQ. (Photo: courtoisie)

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) lance le programme Repères numériques pour accélérer la transformation numérique des PME de la province.

L’organisation dit lancer le programme pour «favoriser l’implantation d’une culture d’affaires numérique chez les petites et moyennes entreprises de partout au Québec et dans tous les secteurs d’activité. 

La Caisse veut sélectionner 50 PME pour les accompagner pendant un an. Pour soumettre leur candidature, les entreprises doivent avoir la volonté d’implanter une culture d’affaires numérique, posséder un chiffre d’affaires de 5 à 35 millions de dollars, être rentables et présenter des perspectives de croissance prometteuses dans leur secteur.

«La technologie ne doit pas se limiter à un secteur, mais elle doit se déployer dans l’ensemble de l’organisation», affirme Kim Thomassin, première vice-présidente et cheffe des Placements au Québec et de l’Investissement durable à la Caisse, dans un communiqué.

«C’est dans ce contexte que l’on souhaite outiller les dirigeants des PME sur les connaissances et les réflexes à développer, les actions à poser et les comportements à adopter pour faire face à l’environnement numérique d’aujourd’hui et pouvoir en tirer profit», ajoute-t-elle.

Le programme inclut un audit numérique de chaque entreprise sélectionnée qui servira à leur fixer des objectifs personnalisés, après quoi les dirigeants auront droit à des ateliers, des conférences, des classes de maîtres et des forums ouverts, de même qu’à divers services comme des coachs d’affaires pour faciliter le réseautage et l’échange de meilleures pratiques.

À la fin du programme, toutes les entreprises auront droit à une seconde évaluation pour mesurer toute la progression parcourue au cours des 12 derniers mois. 

Les dirigeant(e)s ont jusqu’au 9 avril pour soumettre la candidature de leur entreprise. 

Au 31 décembre 2020, l’actif net de la CDPQ s’élevait à 365,5 milliards de dollars canadiens.

 

Sur le même sujet

À surveiller: Dollarama, Enbridge et Doman Building Materials

Que faire avec les titres de Dollarama, Enbridge et Doman Building Materials? Voici des recommandations d'analystes.

Cimenterie à Port-Daniel: la valeur du placement de la CDPQ a plongé

Le bas de laine des Québécois a injecté plus de 450 M$ dans le projet de cimenterie à Port-Daniel depuis 2014.

À la une

«On réinvestit dans la croissance pour capter les occasions qui se multiplient», Patrick Decostre, PDG de Boralex

Patrick Decostre, PDG de Boralex, a répondu à nos questions sur ses nouvelles orientations stratégiques et financières.

Boralex veut doubler sa puissance d'ici 2025, et encore d'ici 2030

Cette croissance se fera d’abord par la multiplication de son empreinte dans le solaire et aux États-Unis.

Boralex se lance dans le partage de terrains pour le solaire

14/06/2021 | François Normand

Comme les terrains sont rares, le producteur d'énergie verte se lance dans l’agrivoltaïsme avec la française Sun’Agri.