Khlôros, l'innovation alimentaire énergisante

Offert par Les Affaires


Édition du 06 Mai 2017

Khlôros, l'innovation alimentaire énergisante

Offert par Les Affaires


Édition du 06 Mai 2017

Par Claudine Hébert

Marc ­Purcell, inventeur de la technologie et ­cofondateur de ­Khlôros, et ­Joey ­Thiffault, président de la société

Les divers produits alimentaires québécois transformés se retrouvent dans plus de 160 pays du monde. L'entreprise Khlôros, de Québec, souhaite participer à cet engouement.

Ses munitions ? Trois petits comprimés de 1,7 g qui se croquent, donnent de l'énergie, aident à la concentration et facilitent le sommeil.

Née en 2010 dans les locaux de l'incubateur AG-Bio Centre, à Lévis, cette start-up a mis au point la technologie FastActiv, qui utilise la mastication pour libérer et faciliter l'absorption d'agents actifs de façon rapide. Cette formule, qui emploie la salive, permet également de réduire les quantités d'ingrédients actifs nécessaires dans le processus de fabrication. En fait, à l'aide de la technologie de Khlôros, on peut libérer plus de 80 % des agents actifs en moins de 60 secondes.

«Pour le moment, on exploite à peine 5 % du potentiel de notre technologie», indique Marc Purcell, inventeur de FastActiv et cofondateur de Khlôros. M. Purcell est biologiste moléculaire de formation. Sa technologie a été brevetée pour la fabrication de produits de santé naturelle et de produits composés d'aliments fonctionnels, incluant les produits pharmaceutiques.

Pourquoi avoir d'abord lancé des produits énergisants et calmants sur le marché ? «Nous continuons d'être en mode financement et développement. Pour nous faire connaître, nous avons misé sur des produits populaires, dont les effets sont ressentis plus rapidement par le consommateur. Si nous avions commencé par des comprimés contenant de la vitamine D ou du calcium, la réponse du public n'aurait sans doute pas été la même», répond Marc Purcell.

La technologie FastActiv a justement remporté un prix innovation en 2015 lors de l'événement annuel du Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ). «Il est difficile d'expliquer l'innovation en transformation alimentaire. Il suffit de changer un ingrédient d'une recette pour qu'un produit devienne innovant. Autrement dit, l'innovation est souvent intangible dans ce domaine, ce qui n'est pas le cas pour Khlôros, dont les comprimés Chewpod ont séduit les juges», indique Sylvie Cloutier, PDG du CTAQ.

Depuis son lancement, Khlôros a bénéficié de plus de 5 millions de dollars (M$) d'investissements. Prochaine étape : elle souhaite décrocher 10 M$ pour les trois prochaines années. L'entreprise veut entamer des pourparlers avec des joueurs de l'industrie pharmaceutique pour améliorer l'absorption de médicaments dont les ingrédients actifs ont parfois des effets secondaires sur le foie et l'estomac.

Des comprimés vendus en ligne

La PME, qui emploie une dizaine de personnes à Québec et à Montréal, demeure discrète sur le volume de ventes réalisées à ce jour. Ces ventes ont été effectuées à plus de 90 % au Québec. «On commence à peine notre vraie commercialisation», explique Joey Thiffault, président de l'entreprise. Vendues dans la plupart des pharmacies, les Chewpod font leur entrée dans les épiceries IGA depuis janvier. Le produit enregistre également des percées en Ontario, au Nouveau -Brunswick, ainsi qu'aux États-Unis, où les comprimés, vendus sur Amazon.com, ont reçu le sceau d'approbation de la Food and Drug Administration (FDA).

 


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Entrepreneurs, faites comme Michael Jordan!

17/09/2019 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Les bons entrepreneurs savent quand mettre leur propre personne de côté pour le bien de l'équipe.

Le budget fédéral rate de 14 G $ la cible pour 2018-2019

C'est un troisième manque à gagner de plus de 10 milliards $ en autant d’années.

Bourse: Wall Street termine en légère hausse, Toronto à un sommet

Mis à jour le 17/09/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les investisseurs se positionnent avant une possible baisse des taux d'intérêt par la Fed.