Hausse du salaire minimum: 60000 emplois en péril

Publié le 03/01/2018 à 13:35

Hausse du salaire minimum: 60000 emplois en péril

Publié le 03/01/2018 à 13:35

Par La Presse Canadienne

Environ 60000 emplois disparaîtront d'ici 2019 en raison de la hausse du salaire minimum dans les différentes provinces du pays, estime la Banque du Canada, mais le revenu du travail sera plus élevé en raison des mêmes augmentations.


Dans une note analytique sur l'incidence des hausses de salaire, les spécialistes de la banque centrale calculent que l'indice des prix à la consommation pourrait grimper d'environ 0,1 point de pourcentage, en moyenne, tout au long de 2018. En outre, le produit intérieur brut pourrait diminuer d'environ 0,1% d'ici le début de 2019.


Le nombre d'emplois perdus reposait sur un déclin de 0,3% du nombre d'heures travaillées, tandis que la hausse d'ensemble des salaires réels devrait être de 0,7%.


Selon la note analytique, si le nombre moyen d'heures travaillées diminuait à la suite de la hausse du salaire minimum, le nombre d'emplois perdus serait, lui aussi, plus faible.


La Banque du Canada estime qu'environ 8% de tous les employés travaillent au salaire minimum. Cette proportion grimpe à 11% si on ajoute la fourchette de 5% supérieure au salaire minimum.


L'Ontario a haussé le 1er janvier son salaire minimum à 14$ l'heure, alors qu'il était précédemment de 11,60$ l'heure. Elle compte le faire passer à 15$ par heure en 2019. De son côté, l'Alberta a l'intention de hausser son salaire minimum à 15$ l'heure plus tard cette année.


Au Québec, le salaire minimum est actuellement de 11,25$ par heure.


À (re)lire: Les vraies victimes de la hausse du salaire minimum


Salaire minimum à 15$: les conséquences certaines


Hausse du salaire minimum: Loblaw mise sur l'automatisation


Metro investit dans l'automatisation, coupe en Ontario

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: