Forte croissance du nombre de travailleurs à Montréal et dans la couronne, selon l'ISQ

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Janvier 2019

Forte croissance du nombre de travailleurs à Montréal et dans la couronne, selon l'ISQ

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Janvier 2019

Par Marie-Pier Frappier

La plus forte croissance du nombre de travailleurs s’observent dans les MRC de la couronne de Montréal

La publication sur l'évolution du marché du travail dans les municipalités régionales de comté (MRC) de l'Institut de la statistique du Québec (ISQ) montre qu'en 2017, dans l'ensemble du Québec, le nombre de travailleurs a continué d'augmenter.


Parmi les 104 MRC du Québec, un peu plus de la moitié affichent des hausses du nombre de travailleurs de 25 à 64 ans dans l'année.


Les progressions les plus importantes s'observent dans les MRC à forte croissance démographique de la couronne de Montréal. Parmi celles-ci, Mirabel (4,8 %), Montcalm (2,7 %) et La Rivière-du-Nord (2,3 %) ressortent avec une croissance supérieure à 2 %.


À Montréal, le nombre de travailleurs a augmenté de 1,9 % en 2017, ce qui est presque deux fois le taux de croissance pour l'ensemble du Québec (1,0 %). Cependant, dans 47 MRC, le nombre de travailleurs de 25 à 64 ans se replie en 2017.


Des baisses sont notamment observées dans plusieurs MRC des régions administratives confrontées à un vieillissement accéléré de la population, telles que la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, le Bas-Saint-Laurent et la Mauricie. Cette situation touche également des MRC du nord de l'Outaouais, comme La Vallée-de-la-Gatineau et Pontiac.


Dans cette dernière, la décroissance du nombre de travailleurs atteint - 3,3 %, la deuxième plus rapide de toutes les MRC du Québec, après Minganie (- 3,6 %).


Parmi les MRC éloignées des grands centres, quatre se distinguent : Abitibi, Rouyn-Noranda, Le Fjord-du-Saguenay et la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine. Cette dernière se démarque non seulement par la croissance du nombre de ses travailleurs (+ 2,4 %), mais aussi par celle du revenu d'emploi médian, qui a augmenté de 10,0 % en 2017.


 


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Pénurie de main-d'oeuvre: le Témiscamingue fait peau neuve

Édition du 20 Avril 2019 | Marie-Pier Frappier

Pénurie de main-d’œuvre oblige, plusieurs régions du Québec revoient leur ...

Le nombre de postes vacants augmente au pays, surtout au Québec

Il a augmenté dans la majorité des régions économiques et s’est accru dans les 10 principaux secteurs d’activité.

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.