Forte croissance du nombre de travailleurs à Montréal et dans la couronne, selon l'ISQ

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Janvier 2019

Forte croissance du nombre de travailleurs à Montréal et dans la couronne, selon l'ISQ

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Janvier 2019

Par Marie-Pier Frappier

La plus forte croissance du nombre de travailleurs s’observent dans les MRC de la couronne de Montréal

La publication sur l'évolution du marché du travail dans les municipalités régionales de comté (MRC) de l'Institut de la statistique du Québec (ISQ) montre qu'en 2017, dans l'ensemble du Québec, le nombre de travailleurs a continué d'augmenter.

Parmi les 104 MRC du Québec, un peu plus de la moitié affichent des hausses du nombre de travailleurs de 25 à 64 ans dans l'année.

Les progressions les plus importantes s'observent dans les MRC à forte croissance démographique de la couronne de Montréal. Parmi celles-ci, Mirabel (4,8 %), Montcalm (2,7 %) et La Rivière-du-Nord (2,3 %) ressortent avec une croissance supérieure à 2 %.

À Montréal, le nombre de travailleurs a augmenté de 1,9 % en 2017, ce qui est presque deux fois le taux de croissance pour l'ensemble du Québec (1,0 %). Cependant, dans 47 MRC, le nombre de travailleurs de 25 à 64 ans se replie en 2017.

Des baisses sont notamment observées dans plusieurs MRC des régions administratives confrontées à un vieillissement accéléré de la population, telles que la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, le Bas-Saint-Laurent et la Mauricie. Cette situation touche également des MRC du nord de l'Outaouais, comme La Vallée-de-la-Gatineau et Pontiac.

Dans cette dernière, la décroissance du nombre de travailleurs atteint - 3,3 %, la deuxième plus rapide de toutes les MRC du Québec, après Minganie (- 3,6 %).

Parmi les MRC éloignées des grands centres, quatre se distinguent : Abitibi, Rouyn-Noranda, Le Fjord-du-Saguenay et la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine. Cette dernière se démarque non seulement par la croissance du nombre de ses travailleurs (+ 2,4 %), mais aussi par celle du revenu d'emploi médian, qui a augmenté de 10,0 % en 2017.

 

Sur le même sujet

COVID-19: les priorités des entreprises pour surmonter la crise

13/03/2020 | François Normand

Le nerf de la guerre: protéger leurs liquidités, ne pas s'endetter et garder leurs employés dans un contexte de pénurie.

Budget: plus de mesures pour aider à recruter

Les bassins de main-d’œuvre sous-représentés seront visés par ces mesures et ces bonifications.

À la une

La Banque du Canada maintient son taux directeur à 0,25%

Il y a 32 minutes | AFP

« L’économie canadienne semble avoir évité le scénario le plus pessimiste ».

À surveiller: Lyft, Air Canada et Dollarama

Que faire avec les titres de Lyft, Air Canada et Dollarama? Voici quelques recommandations d'analystes.

Les ventes de voitures ont chuté de 44% en mai au pays

Il s’agit malgré tout d’une amélioration comparativement à l’effondrement de 74,6 % du marché en avril.