Foodtastic achète les Rôtisseries Au Coq

Publié le 16/01/2019 à 12:36

Foodtastic achète les Rôtisseries Au Coq

Publié le 16/01/2019 à 12:36

Par Denis Lalonde
Une rôtisserie Au Coq.

Une rôtisserie Au Coq. (Photo: Foodtastic)

L’entreprise de restauration Foodtastic achète les Rôtisseries Au Coq pour un montant qui n’a pas été révélé.


L’acquisition survient deux mois après l’achat des pizzerias Enoteca Monza, annoncée le 22 novembre. Foodtastic possède aussi les bannières La Belle et La Boeuf, Carlos & Pepe's, le Souvlaki Bar, Nickels et Bacaro.


«Avec Au Coq, nous prévoyons l’ouverture de 4 restaurants cette année et 8 l’an prochain à Montréal et à Laval», raconte le président et chef de la direction de Foodtastic, Peter Mammas, en entrevue. La bannière fondée en 1960 appartenait à Élise Benny et Stéphane St-Hilaire et compte déjà 4 établissements. 


Pour les autres bannières, M. Mammas ajoute que Foodtastic a signé 28 baux pour ouvrir autant de restaurants au Québec et en Ontario au cours des 18 prochains mois. «En Ontario, nous voulons d’abord nous établir dans les régions de Toronto et d’Ottawa avec nos bannières Monza et La Belle et La Bœuf», explique l’homme d’affaires. 


Peter Mammas soutient que l’ajout d'Au Coq donnera à Foodtastic un plus grand pouvoir d’achat et marketing à l’entreprise. 


Au Coq est aussi la deuxième acquisition de Foodtastic depuis que cette dernière a reçu un investissement de 47M$ de Restaurant Royalty Partners, une coentreprise des fonds d’investissement Oaktree Capital Management et JHR Capital, le 19 novembre.


Foodtastic compte 25 employés à son siège social de Pierrefonds et plus de 1400 employés à travers son réseau de 45 restaurants franchisés. L’entreprise dit générer des ventes annuelles de 110 millions de dollars.


Le PDG de l’entreprise soutient que le plan d’expansion en place, qui pourrait inclure d’autres acquisitions, devrait permettre à Foodtastic de doubler de taille d’ici 18 mois.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

25/05/2019 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour le 25/05/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.