Aide à l’exportation record pour Investissement Québec

Publié le 26/05/2023 à 10:00

Aide à l’exportation record pour Investissement Québec

Publié le 26/05/2023 à 10:00

Par Emmanuel Martinez

«Pour un troisième exercice de suite, la performance d’Investissement Québec afin de faire rayonner le Québec à l’international fut sans précédent», a affirmé Guy LeBlanc, président-directeur général d’IQ. (Photo: courtoisie)

Les entreprises soutenues par Investissement Québec (IQ) n’ont jamais autant exporté que durant l’exercice 2022-2023, a annoncé vendredi matin la société d’État.

Elles ont engrangé 3,1 milliards de dollars (G$) en vente à l’extérieur de la province durant l’exercice qui s’est terminé le 31 mars 2023, contrairement à 1,01 G$ en 2018-2019. Près de 60% de ces revenus ont été réalisés aux États-Unis. 

Avec l’appui de délégations du Québec à l’étranger et d’autres partenaires, les équipes d’IQ ont accompagné 1681 entreprises souhaitant étendre leurs marchés hors Québec.

«Pour un troisième exercice de suite, la performance d’Investissement Québec afin de faire rayonner le Québec à l’international fut sans précédent», a affirmé Guy LeBlanc, président-directeur général d’IQ, par communiqué.

IQ mise de plus en plus sur des activités de maillage et des rencontres directes entre des entreprises d’ici et d’ailleurs pour stimuler les exportations québécoises. Ainsi, 7 621 rencontres d’affaires entre des entrepreneurs québécois et des acheteurs ou partenaires d’affaires étrangers ont eu lieu durant le dernier exercice.

«L’accompagnement offert par nos experts aux exportateurs a une réelle valeur ajoutée : de l’évaluation du potentiel d’exportation, à l’organisation de rencontres avec des acheteurs, en passant par la préparation, l’accompagnement et le repérage d’opportunités d’affaires, le support d’Investissement Québec International, conjugué à celui de ses partenaires, couvre toutes les étapes d’une démarche d’internationalisation et nos entreprises y trouvent leur compte», a précisé Marie-Ève Jean, vice-présidente pour les exportations d’IQ.

Attraction inégalée

Les efforts pour attirer des investissements étrangers au Québec ont aussi atteint des sommets. La prospection d’investissements étrangers directs et l’accompagnement de filiales étrangères en sol québécois ont permis de générer de 6,03 G$ d’investissements, répartis sur 125 projets. C’est presque trois plus que les 2,3 G$ de l’exercice 2018-2019.

Pour 2022-2023, 3,8 G$ de la somme totale représentaient des réinvestissements de la part d’acteurs étrangers déjà présents dans la province.

Les secteurs des technologies de l’information (1,734 G$) et des matériaux-chimie (1,750 G$) ont pesé le plus lourd dans la balance. Les entreprises européennes ont été les plus nombreuses à investir, puisqu’elles représentent 46% des investisseurs étrangers, contre 42 % venant des Amériques et 12% d’Asie.

Sur le même sujet

Notre journaliste François Normand lance un recueil d'analyses géopolitiques

06/12/2023 | Les Affaires

Ce livre aide les entreprises à identifier les risques et les opportunités géopolitiques ayant un effet sur elles.

L'excédent commercial du Canada a augmenté à 2G$ en septembre

Mis à jour le 07/11/2023 | La Presse Canadienne

Les produits énergétiques sont à l'origine de la majeure partie de la hausse avec une poussée de 10,6%.

À la une

L'Asie du Sud-Est, la meilleure solution de rechange à la Chine

ANALYSE. Le Canada a tout intérêt à se rapprocher de ce marché de consommateurs.

Calendrier de l'avent - Pour ou contre le télétravail: les employés vident leur sac le 9 décembre

Il y a 6 minutes | lesaffaires.com

Retrouvez chaque jour une citation bonbon dans notre calendrier de l’avent.

Vos réseaux sociaux sont-ils sécurisés?

08/12/2023 | Emmanuel Martinez

Il est essentiel de sécuriser ses comptes de réseaux sociaux pour éviter le piratage.