Carboneutralité: les PME canadiennes trainent de la patte

Publié le 08/12/2023 à 14:25

Carboneutralité: les PME canadiennes trainent de la patte

Publié le 08/12/2023 à 14:25

Par Emmanuel Martinez

(Photo: Bench Accounting pour Unsplash.com)

Les PME du pays ont un retard à rattraper si le Canada veut atteindre la carboneutralité en 2050, selon une étude préparée par le Conference Board du Canada avec Exportation et développement Canada (EDC).

Ce rapport dévoilé vendredi montre que la majorité de ces entreprises n’ont fait que des pas timides pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). Seulement 18% des PME canadiennes sondées mesurent leurs GES et parmi elles, seuls 15% ont des cibles de carboneutralité. Les actions prises se limitent à des gestes qualifiés de «faciles» par les auteurs, soient le recyclage, ainsi que la réduction des déchets et de la consommation d’énergie.

«La vaste majorité des PME interrogées en sont à un stade précoce de leur parcours de réduction des émissions, ce qui pourrait affaiblir leur compétitivité dans une économie de plus en plus soucieuse de l’environnement», affirme Stuart Bergman, économiste en chef et vice-président à EDC, par communiqué.

«Le respect de la réglementation en matière de changements climatiques est non seulement essentiel pour transiger sur les marchés mondiaux, mais c’est aussi crucial pour leur propre viabilité, notamment parce que la durabilité devient un impératif commercial», ajoute-t-il.

L'argent et la formation

Sachant que 98% des entreprises au pays sont des PME et que ces dernières génèrent environ 30% des GES au pays, il est illusoire de penser que le Canada peut réussir sa transition vers la carboneutralité sans un apport significatif de leur part.  

«Les PME représentent un potentiel inexploité sur la voie vers un avenir carboneutre, soutient Michael Burt, vice-président du Conference Board du Canada. Cependant, leur capacité à participer aux efforts de réduction des émissions de carbone du Canada est souvent éclipsée par la haute importance accordée aux grandes entreprises, ce qui prive les PME des ressources et du soutien dont elles ont besoin pour progresser dans la transition verte.»

Selon le sondage réalisé auprès de 381 PME au pays, les contraintes financières et des ressources limitées sont les principaux obstacles qu’elles doivent surmonter pour effectuer une transition vers la carboneutralité. Le manque de connaissances sur la baisse des émissions ainsi que sur les cadres réglementaires constitue aussi des freins.

Par conséquent, des soutiens financiers et davantage de formation sont nécessaires, selon les PME, pour les aider à mettre en œuvre une stratégie de réduction des GES.

À la une

Négociations à TVA: un lock-out n'est pas à exclure, dit PKP

Les pourparlers entre la direction et le syndicat se déroulent actuellement en présence d’un médiateur.

Télécom: «Ça devient encore plus concurrentiel», note le patron de Québecor

Québecor a dévoilé jeudi des résultats inférieurs aux attentes des analystes.

Hausses de bénéfices pour Québecor, au 4T de 2023 et pour l'exercice

Le conseil d’administration a déclaré mercredi un dividende trimestriel de 0,325 $ par action.