Cannabis: 54% des entrepreneurs sondés par la FCEI sont inquiets

Publié le 16/10/2018 à 14:48

Cannabis: 54% des entrepreneurs sondés par la FCEI sont inquiets

Publié le 16/10/2018 à 14:48

Par lesaffaires.com

[Photo : 123rf]

Le cannabis inquiète les dirigeants d’entreprise. Le dernier sondage de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) révèle que les répercussions négatives potentielles de la légalisation tracasseraient 54 % des 587 répondants au Québec.

 Ce n’est pas le nombre croissant de cas d’intoxication qui est la source de leurs soucis, mais plutôt la manière de gérer de tels cas. Une situation face à laquelle les chefs d’entreprises ne se sentent pas outillés. « Les PME se retrouvent avec cette patate chaude dans les mains, alors qu’elles n’ont pas de département de ressources humaines ni de contentieux juridique pour les accompagner dans la gestion de ces nouveaux enjeux », explique la vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI, Martine Hébert.

En effet, seuls 34 % d’entre eux croient avoir les connaissances nécessaires en tant qu’employeur pour affronter ces nouvelles situations. Le manque d’information claire donnée par le gouvernement serait en cause, observe Mme Hébert : « nous recevons plusieurs appels de nos membres qui se posent nombre de questions […] beaucoup de réponses demeurent encore imprécises. »

L’échantillonnage probabiliste a une marge d’erreur de plus ou moins 4,0 % 19 fois sur 20.

 

À la une

À surveiller: Couche-Tard, H2O Innovation et Rogers

Il y a 52 minutes | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Couche-Tard, H2O Innovation et Rogers? Voici quelques recommandations d’analystes.

Sur le banc des pénalités, Couche-Tard est bon marché

Il y a 41 minutes | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Tous se demandent quelle autre filière Couche-Tard a choisie en tant qu’avenue de croissance complémentaire.

Bourse: Wall Street en hausse à l'ouverture

Mis à jour il y a 26 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York était portée par les résultats financiers positifs de la banque Goldman Sachs.