BDC: refonte en profondeur de l'image de marque

Publié le 07/06/2016 à 11:44

BDC: refonte en profondeur de l'image de marque

Publié le 07/06/2016 à 11:44

Par Matthieu Charest

La BDC a dévoilé lundi dernier une toute nouvelle image de marque. L’objectif, mieux faire connaître son éventail de services auprès des PME et entrepreneurs canadiens. Une vaste campagne publicitaire est également en cours, à travers le pays, pour dévoiler cette cure de rajeunissement.

Suivez-moi sur LinkedIn.

Suivez-moi sur Twitter.

D’ailleurs, le logo qui orne le siège social de l’institution, sis boulevard René-Lévesque à Montréal, a déjà été remplacé. Outre le logo, des messages à la télé, à la radio, imprimés et Web sont prévus. C’est avec le support de l’agence Cossette que la Banque de développement a développé cette stratégie, déployée en français et en anglais.

Voici un exemple de message qui sera diffusé:


«Cette offensive fait suite à une étude marché réalisée à la fin de 2014, qui révélait que les entrepreneurs canadiens connaissaient peu BDC ainsi que les services qu’elle propose», souligne la Banque par voie de communiqué.

En effet, les Canadiens connaissent assez mal la société de la couronne, qui gère pourtant 21,1 G$ d’actifs. Outre les prêts «traditionnels» offerts aux PME par la BDC, l’institution offre également des services-conseils et du capital de risque.

Dans une entrevue exclusive avec Michael Denham, le président et chef de la direction de la BDC, Les Affaires a révélé que si elle aide 32 000 clients, la «banque des entrepreneurs», comme elle se décrit elle-même, ne rejoint qu’une infime partie des entreprises canadiennes, dont le nombre est estimé à plus de 1 250 000.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...